lun. Mai 27th, 2024

@AirbusHeli @DGA @MarineNationale #VSR700

Airbus Helicopters et Naval Group, en collaboration avec la Direction générale de l’armement française (DGA) et la Marine nationale française, ont testé le démonstrateur SDAM (Système de Drone Aérien Marine/ Naval Aerial Drone System) depuis une frégate multi-missions (FREMM). Les essais ont eu lieu à bord de la frégate de la Marine nationale française, Provence, en mer Méditerranée entre le 2 et le 9 octobre. Le navire avait été préalablement adapté par Naval Group pour utiliser le SDAM. Ces essais en mer avaient pour objectif de démontrer les performances élevées du système depuis un navire de guerre opérationnel et les capacités du SDAM pour des missions de surveillance et de renseignement.

“Nous sommes fiers de constater que le SDAM et le VSR700 sont en phase de maturité”, a déclaré Bruno Even, PDG d’Airbus Helicopters. “Le système que nous proposerons pourra opérer depuis une frégate et sera adapté aux missions navales pour lesquelles il a été conçu”, a-t-il ajouté. “En travaillant aux côtés de Naval Group et d’autres partenaires locaux, nous construisons une solution robuste et souveraine. J’ai hâte de démontrer davantage le potentiel de notre système et de collaborer avec la Marine nationale française afin d’offrir une capacité opérationnelle initiale d’ici 2026.”

“Nous sommes très satisfaits du succès de ces essais, qui marquent une étape importante dans le renforcement des capacités futures de la Marine nationale française. Nous avons franchi une étape significative en termes de complexité de l’intégration d’un système de drone aérien non habité (UAS) à bord d’un navire lourdement armé, tant sur le plan physique qu’opérationnel”, a déclaré Pierre-Eric Pommellet, PDG de Naval Group.

“Ces essais ont également démontré la pertinence du système de mission I4Drones® de Naval Group et le fait que le démonstrateur SDAM peut être intégré de manière transparente sur un navire et fonctionner harmonieusement avec d’autres systèmes existants. En synergie avec le système de combat du navire et l’hélicoptère embarqué, le drone sera un autre moyen d’accéder à des espaces aériens complémentaires et constituera véritablement un capteur distant qui élargira la perception et le traitement des menaces par l’équipage en temps réel.”

L’étude de dérisquage pour le programme SDAM a été confiée à Airbus Helicopters et Naval Group par la DGA. L’objectif est de concevoir, produire et tester un démonstrateur de système aérien non habité à voilure tournante pour la Marine nationale française. Le système fonctionne avec le système aérien non habité VSR700 d’Airbus Helicopters et le système de mission I4Drones® développé par Naval Group. Naval Group est également chargé de l’intégration du système à bord des navires militaires. Le projet implique également des PME françaises telles que Hélicoptères Guimbal et Diades, contribuant à la création d’une industrie locale de systèmes aériens non habités navals en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *