sam. Juil 20th, 2024

Le nucléaire s’impose comme une composante incontournable du paysage énergétique mondial. Malgré les controverses et les défis, de nombreux pays continuent d’investir dans cette technologie pour répondre à la demande croissante d’énergie et aux impératifs de réduction des émissions de CO2.

Les pays leaders de l’expansion nucléaire

La Chine, l’Inde et la Russie sont à la pointe de cette expansion. La Chine prévoit de tripler sa capacité nucléaire d’ici 2030, visant 150 gigawatts, contre 52 gigawatts actuellement. L’Inde, quant à elle, a annoncé des plans ambitieux pour augmenter sa production nucléaire, en construisant 21 nouveaux réacteurs d’ici 2031​ (NEI)​​ (World Nuclear Report)​. La Russie poursuit également son programme de développement nucléaire, avec 25 réacteurs en construction et plusieurs projets à l’exportation.

Projets et constructions en cours

Actuellement, 59 réacteurs nucléaires sont en construction à travers le monde, et environ 90 autres sont au stade de projet. Cette dynamique est soutenue par les récents investissements et les politiques favorables dans de nombreux pays. Par exemple, aux États-Unis, le projet Vogtle 4 en Géorgie est sur le point de devenir opérationnel, rejoignant Vogtle 3 pour fournir une énergie propre et fiable​ (NEI)​​ (IAEA)​.

Le marché de l’uranium

Le prix de l’uranium a explosé, augmentant de 233 % en cinq ans, soit trois fois plus vite que celui de l’or ou du cuivre. Cette hausse est alimentée par la demande croissante de combustible nucléaire, notamment en raison de la relance des capacités de production dans des pays comme les États-Unis, où des initiatives pour réduire la dépendance aux importations russes d’uranium ont été mises en place​ (NEI)​.

L’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) prévoit une augmentation significative des capacités nucléaires mondiales d’ici 2050, avec une projection de plus de 890 gigawatts installés dans le scénario le plus optimiste. Cette croissance est motivée par la nécessité de sécuriser l’approvisionnement énergétique tout en atteignant les objectifs climatiques​ (IAEA)​.

Le nucléaire demeure une option énergétique clé pour de nombreux pays cherchant à équilibrer leurs besoins en énergie avec les impératifs de développement durable. Les investissements et les projets en cours témoignent d’un engagement renouvelé envers cette technologie, malgré les défis économiques et politiques.

 

Par Navidh Mansoor, d’après les  données fournies par Defthedge et World Nuclear Association 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *