lun. Avr 22nd, 2024

Selon l’étude GoStudent sur l’éducation du futur*, près d’un jeune sur deux (48%) âgé de 14 à 16 ans en France pense que l’apprentissage sera amélioré grâce à l’IA d’ici 2050, devant la moyenne européenne à 44%. 

  • 57% des jeunes en France aimeraient utiliser l’IA pour apprendre dans les 5 prochaines années.
  • Le marché mondial de l’IA dans l’éducation devrait atteindre 10 à 20 Mrds de dollars d’ici 2027.
  • GoStudent prévoit d’exploiter l’IA à court et moyen terme pour améliorer l’expérience des élèves et des professeurs, et rendre les cours particuliers plus accessibles, plus abordables et plus attrayants.
          

La licorne Edtech GoStudent, qui vient d’évaluer que la taille du marché mondial de l’IA dans l’éducation pourrait atteindre 10 à 20 milliards de dollars d’ici 2027, prévoit d’accélérer l’intégration de l’intelligence artificielle dans ses services de soutien scolaire pour la rendre accessible au plus grand nombre.

Le groupe est déjà très actif sur le sujet au Royaume Uni, avec la plateforme Seneca Learning qui permet aux élèves d’apprendre 2 fois plus vite via des exercices générés par IA accessibles gratuitement. Un coup d’avance sur un marché mature puisque les jeunes au Royaume Uni se placent devant la France (48%) et l’Allemagne (51%) en faveur de l’adoption de l’IA dans l’éducation d’ici 2050.

En France, malgré l’engouement de la GenZ, l’école peine à s’adapter à l’émergence rapide de ces nouveaux outils. 

Le programme ÉduGAR du gouvernement qui prévoit la mise à disposition de services numériques s’appuyant sur l’IA dans les écoles n’est déployé actuellement que dans 5 régions sur 18 créant ainsi des inégalités d’accès à une éducation améliorée grâce au numérique.

Avec pour mission de rendre l’éducation de qualité accessible et abordable, GoStudent, dont les bureaux français sont basés à Lyon, compte dans l’immédiat investir massivement dans la mise au point d’outils pilotés par l’IA qui apporteront une valeur ajoutée significative aux élèves et aux professeurs utilisant sa plateforme de cours particuliers.

“L’IA a le potentiel d’ajouter une valeur significative en termes d’amélioration de l’expérience d’apprentissage”, déclare Felix Ohswald, CEO et cofondateur de GoStudent“Dans un premier temps, nous utiliserons l’IA pour affiner l’expérience de l’élève et du professeur particulier – en créant des cours et des environnements d’apprentissage de plus en plus personnalisés et en automatisant les processus pour permettre aux professeurs de passer plus de temps avec leurs élèves”.

À long terme, l’entreprise vise à développer le meilleur professeur-avatar grâce à l’IA, formé sur la base des meilleures pratiques issues des apprentissages partagés par les millions de familles accompagnées par le groupe GoStudent dans le monde. Ainsi, le professeur virtuel sera façonné selon des normes exceptionnellement élevées, mais disponible à un prix beaucoup plus bas, ce qui permettra de soutenir un plus grand nombre de familles et d’ouvrir un marché potentiel plus large.

 

Étude GoStudent sur l’éducation du futur menée auprès de 6147 jeunes en Autriche, Allemagne, France, Espagne, Italie et Royaume-Uni, en partenariat avec Opinium en Novembre 2022. En France, 1000 jeunes ont pris part à l’étude dont 434 âgés de 14 à 16 ans ont été questionnés sur le sujet de l’IA.

 

A propos de GoStudent

GoStudent est l’un des principaux fournisseurs de soutien scolaire au monde et, avec une valorisation de 3 milliards d’euros, la société EdTech la plus valorisée d’Europe. Fondée à Vienne, en Autriche, en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO), la licorne financée par du capital-risque a levé plus de 590 millions d’euros auprès d’investisseurs tels que Prosus et SoftBank Vision Fund 2. Convaincu que l’avenir de l’éducation est hybride, GoStudent a élargi son offre au cours des deux dernières années avec l’acquisition de trois entreprises de l’EdTech – Seneca Learning, Tus Media et Fox Education – et d’une entreprise de soutien scolaire en personne, Studienkreis. Ensemble, ces entreprises visent à unir le meilleur du monde en ligne et hors ligne pour libérer le potentiel de chaque enfant. Dans l’ensemble de son portefeuille, GoStudent emploie plus de 1500 personnes et soutient plus de 5 millions de familles chaque mois. www.gostudent.org/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *