mar. Juin 18th, 2024
Starlab – Copyright Starlab-Space-LLC
 
Le protocole d’accord entre l’ESA, Airbus et Voyager Space définit la collaboration sur l’infrastructure et les missions de l’après-Station Spatiale Internationale

Séville, le 09 novembre 2023 – L’Agence Spatiale Européenne (ESA), Airbus Defence and Space et Voyager Space ont signé un protocole d’accord trilatéral lors du Sommet Spatial de l’ESA à Séville, décrivant leur collaboration pour la station spatiale Starlab dans l’ère post-Station Spatiale Internationale.

Le protocole d’accord précise que les parties ont l’intention d’encourager conjointement le développement scientifique et technologique et d’explorer les possibilités de collaboration en liaison avec les destinations en orbite terrestre basse (LEO) de l’après-Station Spatiale Internationale.

Dans un premier temps, la collaboration se concentrera, sans s’y limiter, sur l’exploration des possibilités d’accès durable à l’espace pour l’Europe par l’intermédiaire de la station spatiale Starlab. Il pourrait s’agir notamment de:

  • L’accès à Starlab pour l’ESA et ses États membres, pour des missions d’astronautes et des activités de recherche soutenues à long terme, ainsi que pour le développement d’entreprises commerciales.
  • Des contributions à des projets de recherche sur les missions à venir, tirant parti de la technologie européenne dans divers domaines, y compris (mais sans s’y limiter) la robotique avancée et l’automatisation/l’intelligence artificielle, et faisant progresser les priorités scientifiques européennes, telles que la santé et les sciences de la vie.
  • Mise en place d’un écosystème complet “de bout en bout” comprenant la station spatiale Starlab en tant que destination en orbite terrestre basse et un éventuel système de transport européen développé par l’ESA (fret et équipage), tirant parti d’interfaces normalisées dans l’intérêt d’une politique d’accès ouvert.
Cet accord reflète l’ambition de l’ESA de permettre une transition en douceur de la Station Spatiale Internationale vers l’exploitation durable d’infrastructures humaines et robotiques en orbite terrestre basse après 2030, y compris par le biais de services commerciaux.

“L’ESA apprécie l’initiative transatlantique de l’industrie pour la station spatiale commerciale Starlab, et le potentiel que sa forte empreinte européenne représente pour des contributions industrielles et institutionnelles européennes significatives à cette station et à son utilisation”, a déclaré Josef Aschbacher, directeur général de l’Agence Spatiale Européenne. “Nos équipes sont impatientes de travailler en étroite collaboration avec les équipes de Starlab ici en Europe et aux États-Unis”.

“Cet accord avec l’Agence Spatiale Européenne est essentiel car nous continuons à encourager la collaboration internationale dans le domaine spatial et nous avançons vers la succession de la Station Spatiale Internationale avec Starlab”, a déclaré Matt Kuta, président de Voyager Space. “Nous sommes impatients de travailler avec Airbus et l’ESA pour étendre l’empreinte de l’Europe dans l’espace et veiller à ce qu’elle reste un leader dans la nouvelle génération d’exploration spatiale commerciale.”

“Chez Airbus, nous sommes très heureux que l’ESA continue à se tourner vers l’avenir et à manifester un intérêt aussi vif pour Starlab”, a déclaré Mike Schoellhorn, Directeur Général d’Airbus Defence and Space. “Notre collaboration sur cette station spatiale de nouvelle génération s’appuie sur un long et fructueux partenariat entre l’ESA et Airbus pour le développement et l’exploitation d’une large gamme d’engins spatiaux avec ou sans équipage.”

Par le passé, Airbus a fourni à l’ESA des engins spatiaux emblématiques tels que le module Columbus de la Station Spatiale Internationale, les cinq véhicules de transfert automatique (ATV) et, plus récemment, le module de service européen (ESM) pour Orion, la contribution de l’Europe aux missions Artemis de la NASA vers la Lune.

En août 2023, Voyager et Airbus ont annoncé pour la première fois un accord portant sur la création d’une coentreprise transatlantique destinée à assurer une présence humaine continue en orbite terrestre basse et une transition sans heurts des possibilités scientifiques et de recherche en microgravité dans l’ère de l’après-Station Spatiale Internationale. Starlab devrait également créer une coentreprise en Europe pour servir directement l’Agence Spatiale Européenne et les agences spatiales de ses États membres.

À propos de Starlab Space
Starlab Space LLC est une coentreprise transatlantique entre Voyager Space et Airbus qui conçoit, construit et exploitera la station spatiale commerciale Starlab. Starlab desservira une clientèle mondiale d’agences spatiales, de chercheurs et d’entreprises, assurant ainsi une présence humaine continue en orbite terrestre basse et une transition en douceur de la science et de la recherche en microgravité de la Station Spatiale Internationale vers la nouvelle ère des stations spatiales commerciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *