jeu. Fév 22nd, 2024

Adomos lance sa plateforme mondiale dédiée aux NFT immobiliers : re.adomos.com (real estate) dont elle avait annoncé le développement en 2022.

Dans l’attente de l’inscription des premiers vendeurs sur la plateforme et afin de démontrer sa pertinence technologique, la plateforme a recensé les NFT immobiliers existants à ce jour. Pour plus de 99% d’entre eux, ils représentent des terrains ou des immeubles à l’achat ou à la vente dans les métaverses ou dans les jeux vidéo à succès.

 

La présentation sur sa plateforme re.adomos.com de ces millions de NFT démontre la capacité technologique d’Adomos d’analyse globale en temps réel de l’ensemble de la blockchain (Ethereum dans un premier temps) . En effet, la plateforme développée par Adomos permet d’accéder à l’ensemble de la blockchain Ethereum en se concentrant sur la thématique immobilière, sur une base de 62,5 millions de NFT sur Ethereum dans la plateforme re.adomos.com contre 42,6 millions de NFT sur Ethereum sur Open Sea, qui était jusqu’à présent la plus grande plateforme Ethereum au monde, tout type de NFT confondus.

 

L’investissement immobilier, un placement phare/toujours porteur

 

Malgré les fluctuations des marchés financiers crypto et les difficultés majeures du marché immobilier, investir dans la pierre reste une opportunité majeure d’investissement, a fortiori dans un cadre inflationniste.

En effet, la hausse des taux restant inférieure à l’inflation et les biens immobiliers se revalorisant à moyen terme en suivant l’inflation, le coût réel d’un crédit pourrait de facto diminuer du fait de l’indexation des loyers perçus sur le bien et/ou de l’augmentation du prix du bien.

 

Pour autant, l’investisseur immobilier est confronté à une double difficulté :

 

  1. La valeur unitaire des biens et la capacité d’emprunt obérée par la remontée des taux limite l’accession à l’immobilier.
  2. L’actif immobilier est très peu liquide pour son propriétaire et son prix très dépendant des conditions générales de marché macroéconomique.

 

C’est dans ce cadre que s’explique le succès actuel des SCPI : prix de souscription faible, capacité à sortir dans le cadre des rachats de parts, critères de financement plus souples que ceux de l’immobilier classique.

 

Les NFT immobiliers, nouveaux actifs dématérialisés

 

Les NFT, en 2022, correspondaient à des actifs numériques uniques représentant en général des œuvres d’art numériques ou des fichiers audio.

Adomos est convaincue, comme le démontrent les deux livres blancs Immobilier Blockchain et Immobilier et NFT, générés par Chat GPT, que les enjeux blockchain et immobilier dématérialisé sont essentiels à l’évolution du marché de l’immobilier.

 

L’immobilier est la principale classe d’actif patrimonial, 62% du patrimoine des ménages (source Insee), à côté de l’assurance-vie, placements en actions, etc… et pourtant elle n’est pas liquide. 

  • Le process d’acquisition d’un bien immobilier est complexe et relativement lent du fait même des contraintes réglementaires liées à l’émission de la promesse de vente, l’obtention du crédit, la mise en place des diagnostics, etc…

 

L’approche NFT immobilier permettra de :

 

  1. Fractionner un bien pour permettre des acquisitions à coût limité.
  2. Financer un bien dans le cadre de la finance décentralisée (deFi) (peer-to-peer lending – Web3 décentralisé).
  3. Refinancer un bien en tout et partie.

 

Dans un premier temps, Adomos a choisi de créer les NFT de Sociétés Civiles et Immobilières (SCI) détenant des biens immobiliers réels et de vendre sur la plateforme re.adomos.com ces NFT (en totalité ou en fractions), une approche correspondant à peu près à la possibilité de commercialisation immédiate d’un million de biens immobiliers minimum. Le projet comprendra également des propositions d’investissement type crowdfunding immobilier. Ces NFT reposeront donc sur des biens réels et concrets détenus au sein de SCI.

 

A moyen terme, Adomos envisage/ambitionne de mettre en place un système venant pays par pays reprendre les obligations légales d’un acte d’achat/vente immobilier, en réunissant dans un smart contract l’ensemble des pièces correspondant à un acte notarié en France ou l’équivalent juridique par pays, seul garant de la pleine propriété d’un bien immobilier.

Ce système permettra à terme d’assurer des transactions immobilières simplifiées au niveau mondial. La manière dont est enregistrée la vente ou l’achat d’un bien immobilier sera intégrée au smart contract permettant d’organiser une vente complète à l’exception de son enregistrement local qui deviendra alors une formalité administrative type passage chez le notaire.

Il convient de rappeler qu’alors que 5 millions de français en 2022 ont investi dans les cryptomonnaies, les opérations d’achat de NFT immobiliers permettront de rester dans l’univers crypto pour ceux qui cherchent des actifs sécurisés dans cet environnement encore fortement dérégulé et représentent un potentiel important de diversification des investisseurs crypto.

 

Calendrier de déploiement de la plateforme :

 

  • Mercredi 17 mai 2023 : possibilité de recherche des NFT immobiliers et métaverses sur la plateforme re.adomos.com

 

  • Vendredi 2 juin 2023 : NFT constructor

Possibilité de créer des NFT à partir d’un actif immobilier détenu par une Société Civile Immobilière (SCI)

Il convient de préciser que ces activités sont lancées en version bêta, à titre de test, et que la société est en train de constituer sa demande d’agréement PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *