lun. Mai 27th, 2024

Marignane, le 15 mai 2023 – Airbus Helicopters et la Direction Générale de l’Armement (DGA) ont testé pour la première fois le système aérien sans pilote (UAS) VSR700 en configuration opérationnelle depuis un navire en mer. Début mai, le VSR700 a effectué 80 décollages et atterrissages entièrement autonomes depuis un navire civil équipé d’un pont hélicoptère, en croisière au large des côtes bretonnes dans l’ouest de la France.

« Cette campagne d’essais en vol a été une étape importante pour le programme VSR700 car elle nous a permis de valider les excellentes performances du drone dans des conditions opérationnelles représentatives de ses futures missions », a déclaré Nicolas Delmas, responsable du programme VSR700 chez Airbus Helicopters. ‘Le prototype VSR700 a ouvert son enveloppe de vol dans des vents supérieurs à 40 nœuds, a accumulé huit heures d’essais en 14 vols et a réussi des atterrissages dans plusieurs états de mer différents’, a-t-il ajouté.

En 2022, les capacités de décollage et d’atterrissage autonomes du VSR700 ont été testées à partir du même navire à l’aide d’un véhicule à pilotage optionnel (OPV) basé sur un Guimbal Cabri G2 modifié équipé du système de décollage et d’atterrissage autonome (ATOL) développé pour le VSR700. Cette fois, la campagne de tests s’est déroulée avec le démonstrateur SDAM et a pleinement validé les capacités du système dans le cadre de l’étude SDAM (Système de Drone Aérien pour la Marine) qui a été confiée à Airbus Helicopters et Naval Group en 2017.

Les capacités de décollage et d’atterrissage autonomes sont un atout clé du VSR700 et sont rendues possibles grâce à l’utilisation du système Airbus DeckFinder. Cela permet le lancement et la récupération autonomes de véhicules aériens sans pilote (UAV) avec une précision de 10 à 20 cm lors d’opérations difficiles dans des conditions environnementales difficiles, indépendamment du GNSS/GPS et quelles que soient les conditions visuelles dégradées.

Cette nouvelle campagne d’essais fait suite à deux séries d’essais qui ont été menés avec la DGA fin 2022 et début 2023 depuis le centre d’essais de l’île du Levant situé dans le sud de la France. Au cours de ces essais, le prototype SDAM a démontré sa capacité à opérer en milieu maritime. Les qualités de conduite de l’avion ont été testées ainsi que les capacités des capteurs (un radar de surveillance maritime, un capteur électro-optique et un récepteur AIS) aux côtés du système de mission développé par Naval Group.

Les prochaines étapes de développement verront le deuxième prototype VSR700 effectuer son vol inaugural avant les essais en vol à bord d’une FREMM de la marine française au cours du second semestre de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *