jeu. Juil 25th, 2024
Le satellite THEOS-2 est préparé dans la salle blanche d’Airbus – Copyright Airbus –
 
THEOS-2 est un élément clé du renforcement des capacités d’observation de la Terre de la Thaïlande

@AirbusSpace @GISTDA @Arianespace @esa_transport @cnes
@Avio_Group @EuropeSpacePort #VV23 #Vega

 
Le satellite d’observation de la Terre THEOS-2, construit par Airbus, a été lancé avec succès par une fusée Vega depuis Kourou, le port spatial européen situé en Guyane. L’Agence thaïlandaise pour le développement de la géo-informatique et des technologies spatiales (GISTDA) a choisi Airbus comme partenaire pour son système national de géo-information de nouvelle génération en 2018.

Jean-Marc Nasr, directeur d’Airbus Space Systems, a déclaré: “Ce lancement réussi de THEOS-2, avec son imagerie de 50 cm, confirme la position de la Thaïlande dans le petit cercle des nations ayant un accès souverain à des informations géostratégiques de haute résolution. Nous continuerons à soutenir la GISTDA dont l’ambition est de mettre en place un système de géo-information global au profit du Royaume de Thaïlande”.

THEOS-2 succède au satellite THEOS-1, construit par Airbus et lancé en 2008, qui continue à fournir des images bien au-delà de sa durée de vie opérationnelle de 10 ans. Dans le cadre du programme THEOS-2, le système de géo-information de la GISTDA bénéficie également de l’imagerie satellitaire collectée par la flotte de satellites d’observation de la Terre optiques et radar d’Airbus tels que Pléiades et TerraSAR-X.

Le contrat comprend en outre un second satellite d’observation de la Terre – THEOS-2 SmallSAT – de la filiale d’Airbus SSTL, associé à un programme complet de renforcement des capacités impliquant des ingénieurs thaïlandais dans le développement d’applications, du segment sol et du satellite SmallSAT lui-même. Ce dernier est basé sur la série de satellites d’observation de la Terre CARBONITE de SSTL et a déjà été livré à la Thaïlande.

SSTL propose également un programme de formation pour la GISTDA afin de permettre aux ingénieurs thaïlandais de concevoir, fabriquer, intégrer et tester des petits satellites similaires en Thaïlande à l’avenir.

Les images du programme THEOS-2 seront clé pour le futur système thaïlandais d’observation de la Terre de la GISTDA, qui sera utilisé pour soutenir divers aspects, notamment sociétaux et sécuritaires, la gestion des villes et des corridors économiques, la gestion des ressources naturelles et des écosystèmes, la gestion de l’eau, l’agriculture et la gestion des catastrophes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *