sam. Juil 20th, 2024
  • Thales, Spire et ESSP unissent leurs forces pour développer une constellation de satellites et proposer de nouveaux services de surveillance depuis l’espace aux fournisseurs de services de navigation aérienne (ANSP).
  • Cette constellation de plus de 100 satellites offrira une surveillance en temps réel du trafic aérien, améliorant la sécurité, la durabilité et la sécurité de l’espace aérien.

© Thales   Thales (Euronext Paris : HO), Spire Global (NYSE : SPIR) et European Satellite Services Provider (ESSP) ont signé un protocole de coopération dans le but d’introduire une gamme de services innovants de surveillance mondiale par satellite dans le secteur de la gestion du trafic aérien (ATM) et sur le marché de l’aviation en général. Ces services seront assurés par une constellation spécialisée de plus de 100 satellites qui recueilleront les messages du système de surveillance automatique (ADS-B) émis par les aéronefs et transmettront les données à la Terre en temps réel. Spire développera le segment spatial, y compris la conception du système, la construction des satellites et des charges utiles, le contrôle au sol et la collecte des données. Thales fournira le système de gestion du trafic aérien au sol et l’infrastructure de supervision des services. ESSP aura la responsabilité de la certification et de la fourniture du service à des fins de surveillance du trafic aérien et assurera l’exploitation et la supervision 24 heures sur 24, en veillant à la conformité avec les exigences de sécurité critiques en temps réel imposées au contrôle du trafic aérien (Air Traffic Control). Les partenaires s’appuieront également sur la Space Alliance* formée par Thales Alenia Space et Telespazio, afin d’identifier et mettre en œuvre les synergies possibles apportant une valeur ajoutée supplémentaire en termes de technologies clés, d’optimisation sécurisée du réseau et d’opérations et de services durables. Les partenaires prévoient de certifier, commercialiser et démarrer l’exploitation du service d’ici 2027.  

« La naissance d’une constellation de satellites entièrement dédiée aux besoins exigeants de la gestion du trafic aérien, de la connaissance du domaine aérien et de la sécurité nationale est un développement révolutionnaire pour l’industrie de l’aviation », a déclaré Philip Plantholt, directeur général de l’aviation chez Spire. « Grâce à notre partenariat stratégique avec Thales et ESSP, nous sommes en mesure d’offrir la première véritable alternative aux systèmes vieillissants qui existent aujourd’hui et de nous engager sur la voie de solutions spatiales encore plus avancées pour l’aviation dans les années à venir ».

« Ce service innovant de surveillance par satellite accélérera la mise en œuvre de notre nouvelle offre de contrôle du trafic aérien en tant que service », a déclaré Christian Rivierre, Vice-Président des solutions de mobilité de l’espace aérien, Thales. « Il jouera un rôle crucial dans l’évolution du ciel, en facilitant les opérations basées sur les trajectoires et en jetant les bases d’un système de gestion du trafic aérien plus sûr, plus respectueux de l’environnement et plus rentable. Cette nouvelle solution s’appuiera par ailleurs sur les compétences de Thales Alenia Space en matière de systèmes de surveillance par satellite ».   Charlotte Neyret, directrice générale de ESSP, a déclaré : « La combinaison du meilleur de trois mondes – les systèmes spatiaux, les systèmes ATC et la fourniture de services ATC -, change la donne pour l’industrie de l’aviation, en fournissant la solution la plus intéressante basée sur de nouvelles technologies de pointe. Nous concevons notre offre en tenant compte des besoins et des attentes des utilisateurs afin de relever les nouveaux standards de service, de faire face aux défis de la numérisation du contrôle du trafic aérien et de soutenir des voyages aériens plus respectueux de l’environnement et durables. Nous mettrons à disposition toute l’expertise de ESSP en matière de CNS (Communications, Navigation, Surveillance) depuis l’espace, afin de mettre en place et d’exploiter des services essentiels, garantissant ainsi la plus haute qualité de service à tous les acteurs de l’aviation ».   Le secteur de l’aviation est confronté à des défis majeurs, la sécurité, la sûreté et la neutralité de l’impact sur le climat étant des priorités absolues.

Ces défis ont mis à rude épreuve la gestion du trafic aérien, notamment en raison de l’absence d’une solution de surveillance performante, évolutive et économiquement viable. L’initiative s’appuiera sur l’expérience de très longue date de Thales en matière de gestion du trafic aérien et de surveillance terrestre, ainsi que sur celle de Thales Alenia Space en termes de technologies spatiales et dont l’expertise dans les domaines des télécommunications, de l’observation de la Terre, de l’exploration et de la navigation par satellite est mondialement reconnue. Avec plus de 175 satellites mis en orbite et près d’une décennie d’expertise dans le développement et l’exploitation de charges utiles ADS-B, Spire occupe une position unique dans le paysage des nouvelles technologies spatiales. L’approche est renforcée par les références de ESSP en tant que fournisseur certifié de services de navigation et de communication dans l’espace. Le consortium possède les ressources idéales pour atteindre ces objectifs ambitieux. Ce nouveau système intégral répondra aux exigences rigoureuses, notamment en matière de latence, de couverture et de normes de revisite, fixées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et par les autorités aéronautiques afin d’être certifié pour la surveillance du trafic aérien. Les satellites de la constellation sont conçus pour être renouvelés tous les cinq ans, ce qui garantit que le système repose sur la technologie la plus récente et la plus avancée. Cette approche évolutive garantit que les besoins opérationnels des utilisateurs finaux sont constamment satisfaits grâce aux dernières avancées. Parallèlement à la construction de la constellation initiale, les entreprises concevront et démontreront un système qui va au-delà de l’ADS-B pour géolocaliser la position des aéronefs en temps réel, sans dépendre des satellites GNSS/GPS. Ce nouveau système fournira une solution résiliente pour le suivi des aéronefs qui ne pourra pas être affectée par les vulnérabilités du GNSS/GPS telles que les interférences ou les pannes. La suite attendue d’une démonstration réussie sera la commercialisation d’un service de deuxième génération, hautement résilient, ouvrant la voie à des stratégies d’optimisation globale de l’infrastructure pour les fournisseurs de services de navigation aérienne d’ici la fin de la décennie à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *