L’investissement initial de 35 millions de dollars vise à créer un écosystème de startups pour poser les bases d’un meilleur Internet

 Mohamed Nanabhay, vétéran de l’industrie, dirigera l’entreprise

 

Dans un secteur où les entreprises et leurs produits privilégient les profits à l’humain, Mozilla dévoile aujourd’hui son premier fonds de capital-risque qui vise à améliorer les investissements technologiques et Internet dans son ensemble.

 

Selon Mark Surman, directeur exécutif de Mozilla : « Pour beaucoup, le secteur de la technologie a perdu son âme. Certains pensent même qu’il n’est pas possible de proposer des solutions plus saines. Selon moi, nous ne le saurons pas si nous n’essayons pas de changer les choses ensemble. Mozilla Ventures souhaite soutenir les entreprises et les solutions qui placent l’humain avant les profits. Et il s’agit pour nous de les soutenir suffisamment pour pouvoir proposer un Internet plus sain.

 

Mozilla Ventures est un fonds de capital-risque destiné aux startups en phase de démarrage (du premier tour de table à la série A) dont les produits ou technologies sont en adéquation avec les valeurs inscrites dans le manifeste de Mozilla : la confidentialité, l’inclusion, la transparence et la dignité humaine. Le fonds soutiendra des entreprises et fondateurs qui incarnent ces valeurs, et s’entourera d’investisseurs qui y adhèrent.

 

Dans un premier temps, Mozilla investira 35 millions de dollars dans des sociétés Internet qui protègent la vie privée, décentralisent le pouvoir numérique et construisent une Intelligence artificielle plus fiable – et qui ont également un grand potentiel de succès commercial. Trois premiers investissements sont annoncés aujourd’hui, et le déploiement complet du fonds aura lieu début 2023.

 

Ce financement est assuré par la fondation Mozilla, une organisation à but non lucratif dédiée à la création d’un monde numérique plus sain. Le fonds sera dirigé par le directeur associé Mohamed Nanabhay, qui a consacré sa carrière à l’innovation, les médias numériques, la technologie et à l’investissement. Nanabhay a occupé des postes de direction chez Al Jazeera et au Media Development Investment Fund, et était auparavant membre du conseil d’administration de la fondation Mozilla.

 

Nanabhay déclare : « Il est difficile pour beaucoup d’entre nous de concevoir la vie sans Internet. Mais sommes-nous prêts à l’imaginer avec un meilleur Internet pour tous ? C’est dans cette optique que nous lançons Mozilla Ventures, avec pour objectif de créer un écosystème d’entrepreneurs venus du monde entier qui favorisent un meilleur Internet. Nous voulons soutenir ces entrepreneurs qui travaillent aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés en ligne, de la désinformation à la censure, de la sécurité à la confidentialité, et encore face à la capacité de nuire instantanément et à grande échelle. Ces problèmes sont trop importants pour être résolus par une seule institution. »

 

Mitchell Baker, Présidente Directrice Générale de Mozilla, déclare : « Mozilla est la seule organisation qui, dès sa création, a choisi de privilégier les individus et leurs intérêts plutôt que les profits. Notre mission est de défendre non seulement un Internet ouvert, mais aussi la dignité humaine, la vie privée et une communauté mondiale de millions de personnes. Nos valeurs autour de la protection de la vie privée et de la sécurité sont le moteur à la fois de notre action et de la conception de nos produits. Cette position unique nous permet de soutenir un écosystème d’entreprises technologiques responsables dans cette période critique pour l’industrie. Nous accompagnons cet écosystème en investissant dans une nouvelle génération d’entreprises et de produits qui partagent la vision d’un Internet sûr et ouvert. »

 

Le portefeuille de Mozilla Ventures comprend un éventail de startups et d’entreprises motivées par cette mission. Trois premiers investissements sont annoncés aujourd’hui :

 

  • Secure AI Labs (SAIL) — SAIL utilise des technologies avancées de sécurité et d’intelligence artificielle pour sécuriser les données des patients et faire progresser la collaboration médicale. L’objectif est de faire progresser la recherche et l’innovation dans le domaine de la bio-informatique grâce à une plateforme offrant un accès plus rapide et plus sûr aux données, et ce afin de contribuer à l’amélioration des soins de santé pour tous.

 

  • Block Party  — Block Party est une application de sécurité dédiée aux réseaux sociaux conçue pour faire face aux réalités du harcèlement en ligne. Elle permet aux personnes victimes de harcèlement de participer en toute sécurité à des conversations publiques sur les réseaux sociaux en fixant leurs propres limites en matière de contenu.

 

  • Hey Login — Hey Login est une solution de gestion des mots de passe « swipe-to-login » conçue pour les entreprises. Principalement destinée aux PME, Hey Login est facturée par utilisateur et permet aux entreprises de gérer les mots de passe partagés ainsi que les comptes individuels.

 

Mozilla travaille activement avec un grand nombre d’entrepreneurs, d’investisseurs et d’experts pour proposer une version finale de ce fonds. Lucid Capitalism, une équipe de capital-risqueurs et d’experts ESG de renom, joue un rôle clé au côté de Mohamed pour développer Mozilla Ventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.