Une innovation « made in France »

Les récentes cyberattaques dont ont été victimes les organismes publiques et privés ont remis en lumière la fragilité des grandes organisations face au risque de fraudes.

Une notion qui doit être envisagée au sens large, puisqu’elle va de la cybercriminalité au blanchiment, en passant par la corruption.

Or, ces dernières années, le nombre de fraudes et les montants impactés ont augmenté de manière considérable. C’est d’ailleurs pour cela que plusieurs réglementations ont été adoptées dans le monde, avec, en France la loi Sapin, aux USA avec FCPA et SOX, en Grande-Bretagne avec l’UKBA, etc.

Izem Feknous, le fondateur de Kantik, explique : « Pendant longtemps, afin de faire des économies, les organisations ont eu tendance à ignorer le risque. Aujourd’hui, cela n’est plus possible ! Les piratages, la cybercriminalité, les fraudes deviennent monnaie courante : ne pas se protéger est dorénavant une faute dans l’acte de gestion. »

Par ailleurs, la responsabilité sociétale des entreprises est devenue un paramètre important dans les rapports financiers. Avec une conséquence concrète : les diligences liées à la fraude qui étaient optionnelles il y a encore quelques années, sont aujourd’hui indispensables.

Les fonctions de risk management, d’audit, de finance, de conformité sont directement exposées à ces enjeux. La complexité de la fraude, la volumétrie des informations à analyser nécessitent des mesures de plus en plus couteuses et non scalables.

Dans ce contexte, Kantik innove en proposant une plateforme SaaS (Software as a Service) multi-usages, qui automatise la détection des fraudes et qui centralise les diligences liées aux Risk & Compliance. 

    «  »Kantik est le seul acteur mondial à détecter la fraude via une plateforme full SaaS embarquant des technologies data, machine learning et IA. » »

Izem Feknous, CEO

La première solution digitale qui automatise la surveillance des données financières

La création de Kantik constitue un véritable exploit technologique, jamais tenté auparavant.

Sa force : automatiser les tests pour permettre la réalisation d’un contrôle continu et évolutif, 24h/24 et 7j/7, afin de prévenir et de détecter les anomalies comptables via des centaines d’algorithmes extrêmement puissants.

Une aubaine pour les organisations (grands groupes, institutions publiques, cabinets de commissariats aux comptes) qui sont en permanence confrontées à l’équation complexe de la détection des fraudes. Il faut en effet intégrer plusieurs paramètres tels que la cybercriminalité, la criminalité, la corruption, le blanchiment.

Avec Kantik, il suffit de quelques heures pour finaliser la salve de tests et obtenir immédiatement les résultats, via des alertes.

La plateforme SaaS surveille déjà plusieurs millions de transactions. Elle a ainsi permis à plusieurs de ses clients de prévenir des fraudes.

     » La détection de fraudes, une obligation à tous les niveaux : il s’agit de gérer les risques, de se conformer à la réglementation et de mettre en place une communication responsable. »

 

Un outil axé sur la performance, la fiabilité et la simplicité

Traiter plusieurs centaines de millions de transactions simultanément

Kantik est une plateforme full SaaS « deep tech » : elle embarque des technologies de pointe (IA, machine learning…), tant du point de vue infrastructure qu’applicatif. Elle offre ainsi une capacité de calcul et de gestion de données quasiment illimitée, grâce à une technologie digne des plus grands noms de la tech.

Une plateforme opérationnelle immédiatement

Kantik est une solution click & connect, qui peut donc être mise en place immédiatement, sans aucun déploiement. Simple à utiliser, elle répond donc parfaitement aux nouvelles exigences en terme d’agilité des directions générales des grandes entreprises.

Un gain de temps considérable

La batterie de contrôles prédéveloppés est aussi personnalisable de façon autonome. Des alertes en temps réel permettent de réagir rapidement en cas de risques d’erreur ou de fraudes. L’outil permet d’aller jusqu’à l’enquête sur l’anomalie détectée.

Une réponse concrète aux exigences de la loi Sapin II

  • Détection de fraudes & d’anomalies comptables
  • Automatiser le contrôle interne et garantir la conformité
  • Évaluation des risques
  • Risk monitoring
  • Mise en place d’un dispositif anticorruption
  • Fournir un appui opérationnel

 

À propos d’Izem Feknous, le fondateur

Izem Feknous est ingénieur doublé d’un diplôme de comptabilité et de gestion. Il a travaillé à la fois chez des éditeurs de logiciel de renom en France et à l’international et au sein de grands cabinets d’audit et de conseil.

Ses expertises financières et informatiques lui ont permis de mettre en place une approche data centric autour des risques.

C’est d’ailleurs en se fondant sur son expérience qu’il a eu l’idée du concept Kantik. Au cours de sa carrière, il a en effet pu constater plusieurs fraudes.

    «  »Le plus frustrant, c’est que nous arrivions trop tard, le mal était déjà fait. À chaque fois, lorsque nous demandions s’il y avait des mesures préventives, la réponse était quasiment la même : nous n’avions pas pris la mesure du risque. Et lorsque nous pouvions arriver avant, la réponse était : tant que ça n’arrive pas, ça ne coûte rien. » »

Aujourd’hui, Kantik ambitionne d’accélérer son déploiement sur le marché national et international. La croissance organique de l’entreprise va également être renforcée afin de confirmer son positionnement deep tech autour des futurs enjeux liés aux risques et conformités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.