lun. Mar 4th, 2024

80% des dirigeants financiers français interrogés affirment que l’IA stimulera la productivité et l’efficacité ; 60% estiment qu’elle créera de nouveaux emplois

Paris, le 30 novembre 2023 – OneStream, leader des solutions de gestion de la performance d’entreprise (CPM) pour optimiser la clôture financière, la consolidation, le reporting, la planification et la prévision, publie aujourd’hui les résultats de son enquête sur la finance pilotée par l’IA, qui explore les attitudes des dirigeants vis-à-vis de l’IA.

Malgré les inquiétudes exprimées sur la sécurité et la régulation de l’IA, l’enquête menée auprès de 800 leaders reconnus de la finance à travers le monde révèle que 80 % d’entre eux considèrent que l’IA permettra d’accroître la productivité et l’efficacité, libérant du temps pour se concentrer davantage sur des activités à forte valeur ajoutée. En France, la même proportion de dirigeants (80 %) partage cette conviction.

Pour les directeurs financiers à travers de nombreux secteurs, la gestion des talents s’affirme comme une préoccupation centrale face à un marché sous tension. Eric Vidal, Directeur France, OneStream, commente : “La diminution de nouveaux entrants dans la profession élargit le déficit de compétences. Ainsi, l’intégration de l’IA n’est pas seulement une révolution au niveau des outils : elle établit les bases pour encourager la prochaine génération à innover et à développer son expertise. Cela implique de créer des prévisions plus rapides et plus précises, qui ont un fort impact commercial et jouent un rôle stratégique dans la gestion de l’entreprise.” Il termine : “L’intégration de l’IA dans la finance ne révolutionne pas seulement les processus ; elle inspire la prochaine génération de talents dans la finance.”

IA générative : des preuves déjà faites

Pour répondre aux nouvelles exigences de performance, de compétitivité, et de conformité, les entreprises françaises se trouvent également dans la nécessité  d’accélérer et d’optimiser les processus financiers courants. Lorsqu’on leur a demandé quels processus financiers ont été transformés ou améliorés grâce à l’IA, près de deux tiers (64 %) des dirigeants financiers français ont cité la planification financière, 58 % le reporting financier, 50 % l’évaluation des risques, et la même proportion le traitement des factures et des paiements. L’IA est créditée par 27% d’entre eux pour la détection d’anomalies et par 24% pour une amélioration de la conformité. 

 

Pour les répondants français qui utilisent déjà l’IA pour le FP&A, l’intégralité d’entre eux se déclarent totalement (71%) ou plutôt (29%) satisfaits par le degré de précision des analyses produites. Cette capacité améliorée est essentielle dans un paysage financier constamment changeant, marqué par des défis tels que les dernières prévisions du FMI et des inquiétudes concernant d’éventuelles récessions économiques. Dans les cinq prochaines années, plus de la moitié des dirigeants financiers français (64 %) prévoient que l’IA deviendra une composante essentielle des processus financiers. 

 

L’IA réinvente les processus, mais aussi, les compétences financières

 

Interrogés sur les avantages potentiels que l’IA générative peut apporter aux processus financiers et à l’équipe financière de leur entreprise, 53% ont mentionné qu’elle pourrait automatiser la rédaction de rapports et d’autres formes de documentation financière, tandis que la même proportion (53%) a évoqué la possibilité de créer de nouveaux types de produits financiers ou de stratégies. Près de la moitié (47%) estime qu’elle pourrait considérablement améliorer les prévisions financières et la modélisation. 

 

Quant à l’influence de la mise en œuvre de l’IA générative sur les compétences nécessaires au sein de leur équipe financière, 78% des dirigeants français ont indiqué avoir commencé à former leurs équipes sur les principes et les applications de l’IA générative. De plus, 59% ont exprimé la recherche de compétences techniques plus avancées lors des recrutements.

 

Eric Vidal commente : “L’IA est non seulement essentielle pour l’avancement technologique, mais aussi pour la planification stratégique. Alors que de nombreux pays font face à des défis économiques, sociaux et divers autres facteurs impactant les entreprises, l’IA devient un outil précieux pour les professionnels de la finance, les aidant à se préparer et à faire face à d’éventuels défis à venir.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *