dim. Mai 19th, 2024

 

    • Le premier électrolyseur de démonstration à l’échelle de 1 MW a atteint sa phase finale de mise en service

 

    • Il fournit de l’hydrogène vert à moins de 40 kWh/kg, soit jusqu’à 25 % de plus que les technologies existantes

 

    • L’amélioration des performances et du coût de cette technologie de nouvelle génération jette les bases d’une mise à l’échelle

 

HORSHAM, Angleterre–(BUSINESS WIRE)–Ceres, un chef de file mondial du secteur des piles à combustible et de la technologie électrochimique, a le plaisir d’annoncer que son électrolyseur à oxyde solide, le premier en son genre, produit désormais de l’hydrogène sur le site de son partenaire AVL en Allemagne, et que les dernières étapes de sa mise en service approchent, en bonne voie pour atteindre la phase des essais de réception en usine au cours des semaines à venir.

La grande expertise de Ceres dans la technologie des oxydes solides lui a permis de poursuivre un programme ambitieux lié à l’hydrogène au cours des 24 derniers mois. Cette étape technologique importante verra le produit de démonstration expédié au centre de R&D de Shell à Bangalore, en Inde, dans les semaines à venir, afin d’obtenir des éléments de preuve concernant la performance, les coûts et la fonctionnalité opérationnelle de la technologie d’électrolyseur de Ceres.

Ceres est activement engagée dans la chaîne de valeur de l’hydrogène pour dynamiser le marché de la technologie à oxyde solide hautement efficace dans les processus industriels à haute température difficiles à réduire, tels que la production d’acier vert, d’ammoniac et de carburants synthétiques, avec la possibilité de diminuer de 25 % les dépenses globales en capitaux et les coûts d’exploitation des projets.

En parallèle, le lancement de la technologie de nouvelle génération de Ceres plus tôt cette année a permis des améliorations en termes de performances et de coûts, lesquelles vont désormais se refléter dans les études de faisabilité en cours avec les partenaires. Ces études se concentrent sur la conception d’une architecture optimale pour les installations de systèmes à l’échelle de plus de 100 MW, essentielles pour accélérer la commercialisation et la fourniture d’hydrogène vert à l’échelle et au rythme requis pour atteindre la neutralité carbone.

Le Dr Caroline Hargrove CBE, directrice de la technologie chez Ceres, a commenté :

« Les avancées de Ceres dans la technologie de l’électrolyse à oxyde solide démontrent notre capacité à générer des progrès rapides et tangibles dans le secteur de l’hydrogène vert. Ce nouveau jalon témoigne de la grande expertise de notre équipe technologique et de notre capacité à mettre en place des collaborations solides avec des partenaires stratégiques afin de façonner de manière proactive l’avenir de l’énergie propre. »

Pour plus d’informations, consultez le site www.ceres.tech.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *