lun. Mai 27th, 2024

Airbus a fabriqué le télescope de la mission Euclid pour l’ESA

Le satellite étudiera l’énergie sombre et la matière noire

@AirbusSpace @ESA_Euclid @esascience @Thales_Alenia_S #ESAEuclid

Toulouse, le 1er juillet 2023 – La sonde scientifique Euclid de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a été lancée avec succès depuis le Centre spatial Kennedy. Un télescope de haute précision de 1,2 m de diamètre et un module de charge utile conçus et construits par Airbus permettront à Euclid d’explorer la composition et l’évolution de l’Univers sombre, y compris le rôle de la matière noire et de l’énergie sombre.

Construit par Thales Alenia Space pour l’ESA, Euclid va recueillir des images de très haute résolution du ciel dans les longueurs d’onde visibles et infrarouges. En six ans d’observation, couvrant plus d’un tiers du ciel, Euclid mesurera la forme et les distances de plus d’un milliard de galaxies.

Jean- Marc Nasr, directeur d’Airbus Space Systems, a déclaré : “Euclid est une autre mission spatiale d’envergure mondiale qui aidera l’humanité à comprendre la structure et l’évolution de l’Univers. Il s’agit du plus grand télescope aux performances optiques les plus élevées jamais conçu et intégré par Airbus, ce qui témoigne des compétences et de l’expertise de notre équipe chargée des instruments spatiaux”.

Euclid créera une carte de la structure de l’Univers et étudiera la façon dont l’Univers s’est étendu et dont la structure s’est formée au cours de l’histoire cosmique, pour révéler ainsi le rôle de la gravité et de l’énergie noire.

Euclid examinera également les effets de la “lentille gravitationnelle”, un effet gravitationnel qui déforme les formes des images de galaxies lointaines en raison de la présence de matière noire entre la Terre et ces galaxies. Il permettra ainsi de cartographier la distribution de la matière noire dans l’Univers avec une précision sans précédent.

Le télescope en carbure de silicium (SiC) devra fonctionner dans des conditions de froid extrême autour de 100 kelvins (-170°C). Il s’appuie sur l’expertise de pointe d’Airbus dans la technologie du carbure de silicium pour l’espace, qui a déjà fait ses preuves en orbite sur les missions Herschel et Gaia de l’ESA.

Euclid est une “mission moyenne” du programme Cosmic Vision de l’ESA. Thales Alenia Space fut le maître d’oeuvre industriel du satellite et Airbus était responsable de la charge utile, dont le télescope est l’instrument principal.

Euclid atteindra son orbite opérationnelle autour du point de Lagrange L2 quatre semaines après le lancement, date à laquelle les essais commenceront, les opérations complètes devant débuter au bout de trois mois.

Note aux rédacteurs:

La matière noire ne peut être détectée directement, mais les astronomes savent qu’elle est présente en raison de ses effets gravitationnels sur la matière qu’ils peuvent voir, et les galaxies ne pourraient pas conserver leur forme sans une force de masse supplémentaire que l’on suppose être la matière noire.

L’énergie noire est une force mystérieuse qui semble accélérer l’expansion de l’Univers. Euclid contribuera à l’étude de l’énergie noire en cartographiant la distribution tridimensionnelle des galaxies afin de déterminer le taux d’expan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *