lun. Mai 27th, 2024

Airbus a sélectionné le National Satellite Test Facility (NSTF) à Harwell dans l’Oxfordshire pour mener à bien la campagne d’essais complète du satellite de communications sécurisées de nouvelle génération SKYNET 6A du ministère britannique de la Défense.

Le NSTF financé par le gouvernement de 116 millions de livres sterling, géré par des experts du STFC RAL Space (Science and Technology Facilities Council), effectuera la campagne de test SKYNET 6A, y compris la compatibilité électromagnétique, ainsi que des tests de vide acoustique et thermique, pour reproduire le conditions difficiles de l’espace.

Richard Franklin, directeur général d’Airbus Defence and Space UK, a déclaré : « SKYNET 6A est conçu et fabriqué sur nos sites de Stevenage et de Portsmouth et subira l’intégralité de sa campagne d’essais au nouveau National Satellite Test Facility. Il est normal que le premier contrat de test de l’installation concerne la prochaine génération britannique SKYNET 6A, qui fournira une capacité de communication sécurisée et critique pour nos forces armées et contribuera à étendre davantage l’écosystème et les capacités spatiales du Royaume-Uni.

Ian Annett, directeur général adjoint de l’Agence spatiale britannique, a déclaré : « Le National Satellite Test Facility est un ajout important à l’infrastructure spatiale croissante du Royaume-Uni qui améliorera le soutien disponible pour les entreprises de l’ensemble de l’industrie spatiale britannique, qui emploient des milliers de personnes. personnes à travers le pays. La toute nouvelle installation, dont le premier client sera Airbus Defence and Space, contribuera également à attirer de nouvelles entreprises de toutes formes et tailles à Harwell et au Royaume-Uni. Cela catalysera les investissements et accélérera le développement de nouvelles technologies pour les décennies à venir, de la fabrication de satellites avancés aux communications sécurisées, en passant par la navigation et l’observation de la Terre.

SKYNET 6A sera le premier satellite SKYNET milsatcom à être entièrement conçu, construit et testé au Royaume-Uni. Le programme implique une équipe de 500 personnes chez Airbus et est soutenu par plus de 45 PME à travers le Royaume-Uni. Ce satellite de télécommunications géostationnaire fournira des services de communication sécurisés aux forces armées britanniques du monde entier après son lancement en 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *