jeu. Fév 22nd, 2024

Après trois trimestres de croissance négative des revenus, Meta rebondit, avec une croissance des revenus de 2,6 % pour le trimestre, à 28,6 milliards de dollars. Avec des actions déjà en hausse de plus de 70 % depuis le début de l’année, il n’y avait pas de marge d’erreur pour ce rapport, et Meta a tenu ses promesses. La société fait clairement preuve de discipline en matière de coûts et, comme son activité principale semble solide, les investisseurs qui ont acheté ces actions à la fin de l’année 2022 seront ravis.

Le rebond des recettes publicitaires pourrait montrer que le ralentissement du budget des entreprises commence à s’améliorer, Alphabet ayant également battu les estimations hier. Les recettes publicitaires de Meta se sont élevées à 28,1 milliards de dollars, soit une hausse de 4,1 % d’une année sur l’autre et une nette amélioration par rapport aux estimations de 26,7 milliards de dollars. 

Mark Zuckerberg a qualifié cette année d'”année de l’efficacité” pour Meta, qui a réduit ses dépenses et ses effectifs. Cependant, Reality Labs, qui pousse le Metaverse, a encore perdu 3,99 milliards de dollars au cours du trimestre, ce qui est pire que prévu, et malheureusement, ces pertes ne peuvent que s’accroître à court terme. 

Les investisseurs ont surtout retenu les prévisions solides de Meta, qui montrent que ce résultat n’était pas exceptionnel et que l’année 2023 s’annonce bien meilleure pour l’entreprise. Le géant des médias sociaux prévoit un chiffre d’affaires compris entre 29,5 et 32 milliards de dollars.

Par Josh Gilbert, analyste de marchés chez eToro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *