ven. Juin 14th, 2024

L’inflation européenne a été un peu plus élevée que prévu, à 2,6 %, mais elle reste proche de ses plus bas niveaux depuis trois ans, ce qui donne le feu vert à une première baisse historique des taux de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine prochaine. Cela agira comme un catalyseur positif pour l’économie et les marchés boursiers du continent.

L’inflation du mois de mai a augmenté modestement par rapport au mois précédent (2,4 %), le taux de chômage régional étant proche de son niveau le plus bas et l’inflation des services dépassant les pressions modérées exercées par les prix des biens et de l’énergie. Il sera rassurant de constater que les prix sont bien ancrés dans les trois poids lourds de l’UE, avec l’Allemagne à 2,4 %, la France à 2,2 % et l’Italie à 0,8 %.

La mise à jour de ce matin ouvre la porte à la première baisse des taux d’intérêt de la BCE depuis 2008 lors de sa réunion du 6 juin, apportant un soutien crucial à l’économie européenne stagnante et endettée. Cette réunion sera probablement accompagnée d’un message de ‘ralentissement des réductions supplémentaires’, jusqu’à ce que nous voyions une tendance des prix plus définitive vers l’objectif d’inflation de 2 % de la BCE.

Ben Laidler, Global Markets Strategist pour eToro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *