Lhyfe poursuit le déploiement de son hydrogène vert et renouvelable : son 2nd site de production sera situé en Bretagne   Lhyfe Bretagne s’inscrit dans la dynamique Vallée Hydrogène Grand Ouest (VHyGO) dont l’ambition est de construire la 1ère infrastructure suprarégionale de production et de distribution d’hydrogène vert dans le Grand Ouest, pour décarboner l’industrie et les transports.

C’est dans le Morbihan, à Buléon, que Lhyfe (EURONEXT : LHYFE), l’un des pionniers mondiaux de la production d’hydrogène vert et renouvelable pour décarboner l’industrie et la mobilité, a obtenu le permis de construire de son second site de production d’hydrogène vert et renouvelable.

Lhyfe Bretagne, qui devrait entrer en service au 2nd semestre 2023, approvisionnera principalement la mobilité du territoire et les process industriels des entreprises régionales. Lorient Agglomération a déjà défini ses besoins en hydrogène vert et sera le 1er territoire breton à bénéficier de l’hydrogène produit sur ce site. Lhyfe Bretagne fait partie du projet VHyGO, soutenu par l’ADEME.

Lhyfe entame son déploiement à grande échelle Lhyfe franchit une nouvelle étape de son développement avec l’annonce du lancement de la construction de son second site de production d’hydrogène vert et renouvelable, en Bretagne. Celle-ci marque en effet le début d’une longue série de déploiements pour Lhyfe, qui ambitionne de disposer de plus de 3 GW de capacités installées à horizon 2030. Un hydrogène vert et renouvelable produit à partir de ressources locales, disponible au 2nd semestre 2023 en Bretagne

A Buléon, dans le Morbihan, Lhyfe produira de l’hydrogène vert et renouvelable par électrolyse de l’eau, donc totalement décarboné, à partir de ressources et d’énergies situées à proximité, pour des usages locaux. Pour lancer ce projet, Lhyfe a identifié un terrain d’environ 6 800 m2 jouxtant un parc éolien. Le permis de construire obtenu, les travaux de génie civil vont à présent débuter – avec un premier coup de pelle qui sera donné fin février – pour une mise en service prévue au 2nd semestre 2023. Lhyfe Bretagne pourra produire jusqu’à 2 tonnes d’hydrogène vert et renouvelable par jour (5 MW). Son emplacement central permettra à Lhyfe d’approvisionner ses clients sur la quasi-totalité de la Bretagne – dans un rayon de 150 km environ – dans une logique de circuit-court. Décarboner la mobilité et l’industrie et développer un projet de territoire autour de l’hydrogène en Bretagne A travers la dynamique Vallée Hydrogène Grand Ouest (VHyGO), portée par des acteurs publics et privés du territoire, Lhyfe Bretagne alimentera 2 stations d’avitaillement opérées par HyGO sur Lorient Agglomération : l’une sur le dépôt de bus de Lorient et l’autre, ouverte au public, sur la Rive gauche du Scorff, qui servira aux usages maritimes. A terme, ce sont 19 bus et 2 bateaux de transport de passagers (transrade) qui pourraient être alimentés par cette énergie propre et locale sur l’agglomération de Lorient. Ces transrades à hydrogène constitueront une première sur le territoire français. Lorient Agglomération participe activement à la transition écologique, en renouvelant sa flotte de véhicules de transports en commun avec l’objectif de disposer d’une flotte composée en totalité de véhicules propres en 2030 et d’atteindre la neutralité carbone en 2050 avec une migration des bus (80 % du parc à motorisation BioGNV et 20 % à motorisation hydrogène renouvelable) et des navires (arrivée de bateaux-bus à hydrogène).  

Au-delà de la décarbonation des usages, ce projet comprend une forte dimension territoriale tant il participe à la construction d’une filière industrielle autour de l’hydrogène :

–          développement des usages terrestres ainsi que des applications maritimes et industrielles de l’hydrogène,

–          développement de l’offre de formation sur le territoire (diplôme Génie énergétique, électrique et hydrogène par l’Université Bretagne Sud (UBS),

–          montée en compétence de nombreuses entreprises sur l’hydrogène (construction, exploitation et maintenance des infrastructures hydrogène, ainsi que des véhicules et bateaux notamment),

–          mise à disposition d’une énergie propre à travers le développement de stations de distribution d’hydrogène publiques sur le territoire breton.

Pierre Bouédo, Maire de Buléon : « Nous sommes fiers d’accueillir le 1er site de production d’hydrogène vert et renouvelable de Bretagne sur la commune de Buléon. Nous le sommes d’autant plus que l’hydrogène vert et renouvelable commence tout juste à se déployer en France et dans le monde entier. L’emplacement central de Buléon va permettre à l’ensemble de la région de gagner en autonomie énergétique et de poursuivre la transition qui s’impose et que nos administrés attendent de nous. »   Fabrice LOHER, Président de Lorient Agglomération et maire de Lorient : « En 2023, Lorient Agglomération accélère sa transition écologique et énergétique, fondée sur une décarbonation de ses transports terrestres et maritimes. Cette transition est une nécessité pour atteindre une sobriété, voire une souveraineté, énergétique de notre territoire. Cette année correspond à la concrétisation du déploiement d’une filière hydrogène renouvelable locale intégrée allant de la production aux usages en passant par la recherche & développement, l’innovation et la formation. Les différentes briques de cette nouvelle filière stratégique se mettent en place. A l’automne prochain, sept premiers bus hydrogène circuleront et seront avitaillés par l’unité de production d’hydrogène de Buléon. En parallèle, l’école nationale supérieure d’ingénieurs de Bretagne Sud (ENSIBS) ouvre à la rentrée un premier diplôme d’ingénieur en France « Energies, hydrogène » en apprentissage pour mieux mettre en cohérence l’offre de formation du territoire avec les futurs besoins des entreprises du secteur de l’énergétique. En encourageant l’innovation et en s’appuyant sur la structuration de nouvelles filières stratégiques comme l’hydrogène renouvelable, Lorient Agglomération renforce sa place d’acteur économique majeur en Bretagne ».   Maud Augeai, Directrice Développement territorial France chez Lhyfe : « Le projet Vallée Hydrogène Grand Ouest (VHyGO), qui vise à démocratiser l’accès à l’hydrogène vert et renouvelable dans le Grand-Ouest, est un formidable vecteur d’accélération pour la filière. Nous avons à cœur de participer, avec nos partenaires publics et privés, à la construction d’une filière industrielle autour de l’hydrogène dans le Morbihan et, plus largement, en Bretagne. L’hydrogène vert et renouvelable est aujourd’hui une réalité. De nombreux écosystèmes se structurent sur le territoire national et européen, auxquels Lhyfe participe activement ».  

Lhyfe Bretagne fait partie du projet Vallée Hydrogène Grand Ouest (VHyGO), il a bénéficié – dans ce cadre – d’une partie des fonds alloués aux partenaires du projet.   Le groupement composé des sociétés HyGO, GNVert et Lhyfe a été désigné par l’agglomération de Lorient attributaire d’un Marché Global de Performance pour la conception, réalisation, exploitation et maintenance de deux stations d’avitaillement en hydrogène vert et renouvelable. Lhyfe Bretagne assurera la fourniture de l’hydrogène vert et renouvelable pour une durée de 10ans.   Enfin, dans la continuité de sa logique de circuit-court, Lhyfe contracte – dès que cela est possible – des entreprises locales, comme par exemple avec le groupe breton Ovalt pour la réalisation de ses « control rooms » (centres d’opérations de sécurité).

Lhyfe

 

A propos du projet Vallée Hydrogène Grand Ouest (VHyGO)

  Lancée en 2020, la dynamique VHyGO rassemble des acteurs publics et privés coordonnés par Lhyfe. Leur ambition est de construire la première infrastructure suprarégionale de production et de distribution d’hydrogène vert en France, dans le Grand-Ouest, pour y réduire l’empreinte carbone de 50 000 t de CO2  à terme. VHyGO vise à déployer 5 sites de production pour un volume d’environ 10 tonnes / jour à terme et 15 stations de distribution hydrogène sur les régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire. VHyGO a été sélectionné par l’ADEME dans le cadre de ses appels à projets “Ecosystèmes territoriaux hydrogène”.  

A propos de Lorient Agglomération

  Le projet de territoire de Lorient Agglomération approuvé en 2021 affirme son ambition de contribuer localement à l’autonomie décarbonée et à devenir un territoire exemplaire en matière de transition écologique et énergétique. Le plan hydrogène de Lorient Agglomération vise à constituer une filière hydrogène vert intégrée en s’appuyant sur les forces du territoire au travers d’une production d’hydrogène renouvelable à moins de 100 km des stations de distribution, d’usages terrestres et maritimes, de partenariats avec les centres de recherche locaux (l’Université de Bretagne Sud par exemple) pour aider au développement de la technologie et au déploiement de formations locales (formation d’ingénieur Génie énergétique, électrique, hydrogène à l’ENSIBS de Lorient en cours de validation de la Commission des titres d’ingénieur), ainsi qu’au développement industriel basé notamment sur la capacité des entreprises à innover.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *