ven. Fév 23rd, 2024
  • Le Groupe BEI a signé une opération de titrisation synthétique avec BNP Paribas pour un montant total de 106 millions d’euros.
  • Le soutien du Groupe BEI permettra à BNP Paribas de libérer une partie de son capital réglementaire et de déployer ainsi quelque 425 millions d’euros de nouveaux financements en faveur des PME et ETI françaises. Sur ce montant total, au moins 85 millions d’euros seront alloués à des projets favorisant la transition vers la neutralité climatique.  

Le Groupe BEI (formé par la Banque européenne d’investissement – BEI et le Fonds européen d’investissement – FEI) a signé avec BNP Paribas sa quatrième opération de titrisation synthétique depuis 2017. Comme pour les trois précédentes, son concours permettra de soutenir les petites et moyennes entreprises tout en contribuant à la transition vers la neutralité climatique.

Dans le cadre de cette opération, le FEI fournit une garantie sans mise de fonds sur une tranche mezzanine de 106 millions d’euros (elle-même contre-garantie par la BEI). La structure présente une marge excédentaire synthétique et est assortie d’une période de renouvellement de 2 ans et d’un amortissement au prorata de la tranche de premier rang et de la tranche mezzanine (sous réserve d’événements déclencheurs liés aux performances). Le portefeuille sous-jacent est composé de prêts à des PME, microentreprises et grandes entreprises accordés par BNP Paribas pour un montant total d’environ 1,4 milliard d’euros. Dans ce cadre, BNP Paribas transfère le risque de crédit sur une tranche mezzanine via la garantie du FEI. Le portefeuille de prêts titrisés est conservé au bilan de la banque.

L’opération de titrisation est structurée de manière à parvenir à une réduction optimale des montants des actifs pondérés en fonction des risques au cours des cinq prochaines années et, par conséquent, à débloquer de la capacité de prêt afin de renforcer le soutien à l’économie réelle.

En vertu de l’accord, BNP Paribas s’engage à accorder de nouveaux prêts pour un montant de 425 millions d’euros à des PME et des ETI françaises sur une période de deux ans. Au moins 20 % de ces ressources seront allouées à des projets en faveur du climat et de la durabilité environnementale, un choix d’affectation qui traduit l’engagement de BNP Paribas et du Groupe BEI à soutenir la transition vers une économie sobre en carbone.

Marguerite Bérard, directrice de la banque commerciale en France et membre du comité exécutif de BNP Paribas : « Pour cette quatrième opération avec le Groupe BEI, nous nous réjouissons de pouvoir nous engager à fournir 425 millions d’euros de nouveaux financements à taux réduits aux PME et ETI pendant les deux prochaines années. Ces nouvelles ressources contribueront à accompagner nos clients dans leurs efforts pour accélérer leur transition énergétique. Elles viennent s’ajouter à nos nombreux dispositifs d’accompagnement à la disposition de nos entreprises clientes, au plus près de la réalité économique de nos territoires. »

Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI : « Avec cette quatrième opération conjointe de titrisation depuis 2017, la BEI et BNP Paribas poursuivent leur action afin de faciliter l’accès aux financements des PME et ETI. Le financement de ces entreprises est une priorité pour la BEI et pour l’Europe, qui passe par le développement de solutions de crédit attractives contribuant au maintien de l’activité et au soutien à l’investissement en collaboration avec nos partenaires bancaire. »

Marjut Falkstedt, directrice générale du FEI : « Le FEI se félicite de pouvoir mettre ses outils de titrisation au service de BNP Paribas de sorte à fournir des ressources supplémentaires aux PME et aux ETI. BNP Paribas est un partenaire de confiance de longue date pour le FEI lui permettant d’apporter un soutien efficace aux entreprises françaises dans leur recherche de solutions de financement pour leurs investissements. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *