lun. Mai 27th, 2024

Dans un contexte économique tourmenté, les marques sont actuellement menacées par l’explosion de leurs coûts d’acquisition. À tel point que certaines se sont regroupées en collectifs pour tenter d’interpeller le ministre de l’Économie sur cette situation, déplorant une augmentation par deux a minima (source).

Mais pour Joseph Aubry, CEO de Wiink, la solution à ce problème est à chercher ailleurs : “Ce phénomène est un bon indicateur que le modèle d’engagement marque-consommateur actuel est dépassé. Il faut repenser la façon dont les marques impliquent leurs clients dans leur croissance, en les plaçant au premier plan afin d’en faire leurs meilleurs porte-paroles.”

Spécialiste des programmes ambassadeurs et de l’engagement client, Wiink facilite ce processus en le rendant ludique et gratifiant pour le consommateur, pratique et rentable pour l’entreprise.

Un concept qui cartonne ! Alors que les levées de fonds se raréfient, avec moins de 500 millions mensuels obtenus en février – ce qui n’était pas arrivé depuis décembre 2021 (source), la start-up française récolte 1 million d’euros auprès de business angels et fonds de renom.

Les business angels et fonds qui soutiennent le développement de Wiink

  • Tim Dumain – CEO de BigBlue ;
  • Baptiste Jamin – CEO de Crisp.chat ;
  • Julien Chevalier – CEO de Teester ;
  • Antoine Cheul – CEO de Shopopop ;
  • Benoît Dubos – CEO de Scalezia ;
  • Benoit Vasseur – CEO de The Tribe ;
  • Nicolas Davoust, co-fondateurs de Gens de Confiance ;
  • Dino Jaegle et Antoine Cardoso, co-fondateurs de WeMoms ;
  • Tufan Gok – CEO de adcreative.ai ;
  • Antoine Loredo – COO de Kipli ;
  • Pierre Emile Faroult – CMO de Valeor ;
  • Hervé Rousseau ;
  • Karl Durocher ;
  • Efraim Clam ;
  • Benoit Dubos, Christian François, Jules Gadair, co-fondateurs de Scalezia ;
  • Matthieu Baldeck et Sophian Petitprez, co-fondateurs de Stride-up ;
  • Le fonds Epopée West Web Valley II ;
  • Le fonds 1er étage ;
  • Et le fonds Pays de la Loire participations (Siparex).

Wiink : un outil de programme d’ambassadeurs conçu pour les e-commerçants

 

Lancé il y a un an par Joseph Aubry, Thomas Guibert et Thierry Girod, Wiink propose une nouvelle approche aux e-commerçants pour fidéliser leurs clients : en plus de leurs achats, les consommateurs sont récompensés lorsqu’ils publient du contenu, déposent des avis, ou s’engagent avec la marque sur les réseaux sociaux.

La promesse de la plateforme SaaS est d’aider les marques à capitaliser sur leur communauté de clients et de fans pour générer du bouche-à-oreille digital.

“Face à une publicité intensive, les consommateurs privilégient l’intimité et la confiance : ils se tournent vers leurs pairs pour découvrir de nouveaux produits. Cette forme de bouche-à-oreille est aujourd’hui partout sur les réseaux sociaux et les plateformes d’avis. C’est la stratégie marketing la plus efficace et rentable à l’heure actuelle”, explique Joseph Aubry, CEO de Wiink.

Plusieurs programmes d’ambassadeurs peuvent être mis en place : la génération d’avis clients, la génération d’UGC (User Generated Content) et la gestion de campagnes d’influence.

Développer sa présence à l’international

En 2022, Wiink a accompagné une cinquantaine de clients, principalement des DNVB (Digital Native Vertical Brand) comme Blissim, Le Slip Français, Nubiance ou Respire.

Avec cette première levée de fonds, la start-up structure son équipe pour continuer son développement en France et à l’international. Wiink prévoit une nouvelle levée de fonds d’ici quelques mois pour renforcer sa présence en Europe et sur d’autres continents.

Cette expansion s’accompagnera de nouvelles opportunités pour les employés et permettra à la start-up d’accroître sa présence sur le marché mondial.

Wiink mise sur une offre de lancement attractive

La jeune entreprise permet aux marques d’essayer gratuitement la solution pendant 15 jours, afin qu’elles se fassent leur propre idée de ses possibilités : https://app.wewiink.com/app/sign-up

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *