Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, et Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, signent ce lundi 18 juillet un accord de partenariat stratégique global sur la coopération énergétique avec Sultan Al-Jaber, ministre de l’Industrie et des technologies avancées des Emirats arabes unis et Envoyé spécial pour le climat des Emirats arabes unis.

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la visite d’Etat en France de Cheikh Mohamed Bin Zayad Al Nahyane, Président des Emirats arabes unis. Il illustre les relations d’amitiés et de coopération entre nos deux pays, et leur volonté de renforcer leur coopération dans le domaine énergétique. L’objectif de ce partenariat est d’identifier les projets d’investissements communs en France, aux Emirats arabes unis ou ailleurs dans le monde dans les domaines de l’hydrogène, des énergies renouvelables ou encore de l’énergie nucléaire.

Cet accord permettra, dans le contexte énergétique actuel incertain, de créer un cadre stable de long terme pour cette coopération, d’ouvrir la voie à de nouveaux contrats industriels et d’identifier de futurs projets d’investissements communs. L’accord évoque aussi la possibilité de créer un fonds bilatéral sur le financement de projets verts.

Les ministres se réjouissent également des accords commerciaux qui seront signés à l’occasion de la visite du Président des Emirats arabes unis dans le domaine énergétique : l’accord global entre TotalEnergies et ADNOC pour une coopération dans le domaine de l’approvisionnement énergétique, et l’accord entre Technip Energies et NPCC permettant la création d’une coentreprise NT Energies afin de développer des projets de la transition énergétique aux Emirats Arabes Unis et dans des pays tiers.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a déclaré : « L’accord que nous signons avec les Emirats arabes unis revêt une double importance stratégique : il nous permet de faire face aux enjeux pressants de la sécurité énergétique à court terme, tout en préparant un avenir décarboné. ».

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, a déclaré : « Cet accord scelle un approfondissement de la coopération énergétique de la France et des Emirats arabes unis. C’est une étape importante pour la sécurisation de nos approvisionnements, mais aussi pour créer des partenariats industriels et travailler ensemble vers un modèle énergétique décarboné. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.