lun. Mai 27th, 2024

 Les PME et indépendants européens paient de plus en plus en ligne, et l’utilisation des cartes virtuelles progresse vite.

▪ Les secteurs « traditionnels » digitalisent leurs transactions : paiements en ligne et cartes virtuelles en forte croissance.

▪ Les PME et indépendants européens privilégient les déplacements en train.

Paris, le 28 juin 2023 – Qonto, leader européen de la gestion financière des entreprises et des indépendants, publie son étude sur les habitudes de dépenses de 350 000 PME et indépendants en Europe. Le rapport révèle les tendances de paiement des PME ainsi que leurs principaux postes de dépenses. Il souligne aussi les différences entre les quatres marchés de Qonto (France, Allemagne, Italie et Espagne) et les spécificités sectorielles dans les habitudes de dépenses.
 

Forte croissance des paiements en ligne pour les PME européennes

Depuis 2022, le nombre de paiements par entreprise a considérablement augmenté, tant pour les achats en ligne que pour les achats hors-ligne. Avec 41 % de croissance par rapport au 1er trimestre 2022, les PME françaises affichent la plus forte progression de l’adoption des paiements en ligne à l’échelle européenne. De plus, les volumes de paiements en ligne en France augmentent 8 fois plus vite que les paiements hors-ligne, bien que ces derniers restent encore le mode de paiement le plus adopté.

… Et de l’utilisation des cartes virtuelles

Les entreprises européennes optent progressivement pour les paiements par carte virtuelle (moyen de paiement dématérialisé, stocké dans un portefeuille électronique). Au premier trimestre 2023, le nombre moyen de transactions effectuées avec des cartes virtuelles par entreprise a augmenté trois fois plus vite que le nombre moyen de transactions effectuées avec des cartes physiques par rapport à 2022. Les cartes physiques restent toutefois l’option de paiement préférée des PME et des indépendants européens, représentant 60 % des transactions effectuées par carte. C’est aussi le cas pour les PME et les indépendants français, même si l’utilisation des cartes virtuelles a augmenté de 54 % au premier trimestre 2023 par rapport à 2022, contre 5 % pour les cartes physiques.

Les secteurs « traditionnels » digitalisent leurs transactions : paiements en ligne et cartes virtuelles en forte croissance

En Europe, les entreprises des secteurs pouvant être considérés comme traditionnels affichent la plus forte croissance d’utilisation des cartes virtuelles et des paiements en ligne, dans tous les marchés étudiés.

Au premier trimestre 2023, le secteur de la construction et celui du transport et de la logistique ont enregistré respectivement une croissance annuelle de 34 % et 51 % des paiements en ligne. Quant aux entreprises du secteur de la construction, leur utilisation de cartes virtuelles a augmenté de 132 % en 2022. Les entreprises du secteur du transport et de la logistique sont leaders quant à l’adoption des cartes virtuelles, affichant une augmentation spectaculaire de l’utilisation des cartes virtuelles de 190 % au 1er trimestre 2023, par rapport à 2022.

Près de la moitié des dépenses des PME françaises sont consacrées aux biens de consommation et aux services en ligne

Sur l’ensemble des marchés de Qonto, la majeure partie des dépenses des entreprises reste consacrée aux biens et besoins de consommation, tels que l’achat de nourriture, de carburant et les frais de transport. Ces catégories ont représenté en tout 35 % de toutes les transactions effectuées par les entreprises au cours du premier trimestre 2023. En parallèle, entre 2022 et 2023, on observe une augmentation de 18 % du nombre moyen de transactions effectuées pour des services en ligne (solutions cloud, logiciels d’édition, plateformes de publicité telles qu’Adobe, Amazon Web Services, Facebook Ads…). En France, les biens de consommation et les services en ligne représentent ensemble 45 % des transactions. Quant aux services numériques, les dépenses ont augmenté de 17 % au 1er trimestre 2023, en comparaison à 2022.

Des effets inégaux de l’inflation sur les produits alimentaires en Europe

Dans un contexte d’inflation élevée, les prix des produits alimentaires ont connu plusieurs hausses en 2022 et ont continué à augmenter au cours du premier trimestre 2023. Ils entraînent une évolution rapide des dépenses des PME et des indépendants avec une augmentation mensuelle particulièrement forte en décembre 2022. L’inflation alimentaire semble avoir été plus faible, bien que visible en France. Les dépenses moyennes des PME et des indépendants français ont en effet été impactés dans une moindre mesure que dans les autres pays (+15 % en France en décembre 2022 – Allemagne et Espagne 27,5 %, Italie 32,5

%). En France, ces dépenses semblent désormais s’être stabilisées depuis le début de l’année 2023.

Des signaux encourageants d’une stabilisation du prix des carburants

En 2022, les montants moyens dépensés par les entreprises européennes pour le carburant ont augmenté. Cependant, l’année 2023 montre des signes encourageants de stabilisation, avec de légères baisses observées sur les quatre marchés de Qonto entre janvier et mars. La France a connu une croissance à deux chiffres (+12 %) des montants dépensés en moyenne en carburant par les PME et les indépendants en 2022, avant qu’ils ne se stabilisent depuis le début de l’année 2023.

Les PME et indépendants européens privilégient le train à l’avion

Lorsqu’il s’agit de déplacements professionnels, les PME et indépendants européens privilégient les réservations de billets de train plutôt que d’avion. Cette tendance s’est encore accentuée depuis le début de l’année 2023. En France, 60% des réservations pour des voyages professionnels concernent des billets de train.

“Cette étude sur les habitudes de consommation des PME et des indépendants européens – des modes de paiement aux dépenses les plus récurrentes – nous aide à mieux comprendre leurs besoins, leurs préférences et l’évolution de leurs méthodes de travail”, analyse Ludivine Baud, Directrice Générale France chez Qonto. “L’adoption croissante des solutions de paiement numérique montrent que nous sommes sur la bonne voie chez Qonto lorsqu’il s’agit de soutenir leur activité au quotidien. L’activité des PME et indépendants européens étant au coeur du développement de Qonto, nous sommes ainsi en mesure de pouvoir prendre le pouls des évolutions et des défis auxquels ils sont confrontés.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *