lun. Avr 22nd, 2024

Toulouse, le 22 septembre 2021 – Airbus a lancé un projet de démonstrateur d’aile extra-performant axé sur l’accélération et la validation de technologies qui amélioreront et optimiseront l’aérodynamique et les performances de l’aile pour tout futur avion. Ce démonstrateur à l’échelle intégrera et pilotera des technologies d’aile révolutionnaires sur une plate-forme d’avion d’affaires Cessna Citation VII dans des conditions de vol représentatives. Les applications de l’aile extra-performante seraient compatibles avec n’importe quelle solution de propulsion et configuration d’avion et réduiraient les émissions de CO₂, contribuant ainsi grandement à la feuille de route de décarbonation d’Airbus.

« Le démonstrateur d’ailes ultra-performantes d’Airbus est un autre exemple des nouvelles solutions technologiques d’Airbus pour décarboner le secteur de l’aviation », déclare Sabine Klauke, directrice technique d’Airbus. « Airbus étudie en permanence des solutions parallèles et complémentaires telles que l’infrastructure, les opérations aériennes et la structure de l’avion. Avec ce démonstrateur, nous ferons des progrès significatifs dans la technologie de contrôle actif grâce à la recherche et aux tests appliqués de diverses technologies inspirées du biomimétisme. ”

Semblable à la façon dont un aigle plane, adaptant la forme, l’envergure et la surface de ses ailes et de ses plumes, ce démonstrateur permet une efficacité de vol accrue. Diverses briques technologiques seront étudiées pour permettre le contrôle actif de l’aile, notamment : des capteurs de rafale, des spoilers ou des plaques pop-up qui sont rapidement déviés perpendiculairement au flux d’air, des bords de fuite multifonctionnels qui changent dynamiquement la surface de l’aile en vol et une charnière semi-aéroélastique .

Le démonstrateur est hébergé au sein d’Airbus UpNext, une filiale à part entière d’Airbus créée pour accélérer le développement des technologies futures en construisant des démonstrateurs à grande vitesse et à grande échelle, afin d’évaluer, de faire mûrir et de valider de nouveaux produits et services potentiels qui englobent des percées technologiques radicales. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *