sam. Juil 20th, 2024
  • L’inflation continue de refluer en zone euro pour atteindre 2,5% sur un an en juin – conforme aux attentes.
  • Effondrement des commandes à l’industrie en Allemagne.
  • Pressions sur Biden pour quitter la course à la présidence.

À quoi tient le succès économique récent des États-Unis ?

Le NBER (équivalent américain de l’INSEE) apporte des éléments de réponse dans son étude “Investment Effects of the 2017 Tax Cuts and Jobs Act”. La baisse massive de la fiscalité sur les entreprises américaines décidée par Trump dans le cadre de la loi “Tax Cuts and Jobs Act” de 2017 a eu un effet très fortement positif sur les dépenses d’investissement des entreprises. La mesure la plus symbolique fut la baisse de l’impôt sur les sociétés de 35% à 21%. Une idée pour le prochain gouvernement français ?

 

 

Les market movers de la semaine

  • Inflation allemande au mois de juin. C’est un indicateur avancé important pour l’inflation en zone euro. Mais, impact faible. On sait déjà que la BCE veut de nouveau baisser ses taux en septembre.
  • À surveiller de près. Publication des prix à la consommation aux États-Unis au mois de juin. Précédent à 3,3% sur un an. Cela va guider la politique monétaire américaine.
  • Prix à la production aux États-Unis au mois de mai. Précédent à -0,2% sur un mois. Très faible effet à attendre sur le marché.

L’évènement de la semaine

Evénement MAJEUR aux États-Unis. La majorité conservatrice de la Cour Suprême a conclu, en faveur de la requête de D. Trump, qu’un (ex) président bénéficie d’une immunité pénale pour tous les actes officiels commis dans l’exercice de son mandat…

Par Defthedge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *