ven. Fév 23rd, 2024

 

  • Un investisseur sur cinq (22 %) considère la récession comme le principal risque d’investissement, tandis que 13 % citent l’inflation  
  • La confiance des investisseurs individuels se renforce : 78 % d’entre eux sont optimistes à l’égard des marchés, contre 71 % en juin.  
  • Une personne sur trois (33 %) prévoit d’augmenter ses montants d’investissement au quatrième trimestre, tandis que 7 % les réduiront.

Près d’un investisseur particulier sur quatre (24 %) en France détient désormais des actions liées à l’IA dans son portefeuille d’investissement, selon les données du dernier Retail Investor Beat (RIB) de la plateforme de trading et d’investissement eToro.    Dans le cadre de l’étude menée auprès de 10 000 investisseurs particuliers dans 13 pays, les investisseurs ont été interrogés sur leur exposition aux entreprises qui développent ou investissent massivement dans l’IA. En France, alors qu’un quart d’entre eux détiennent actuellement de telles actions, 32 % ont déclaré qu’ils prévoyaient d’investir dans des sociétés d’IA à l’avenir, tandis que 34 % n’étaient pas intéressés.  Les jeunes investisseurs montrent une forte appétence pour ce secteur à forte croissance : 49 % d’entre eux possèdent actuellement des actions liées à l’IA, contre 25 % pour les 35-44 ans, 21 % pour les 45-54 ans et 11 % pour les investisseurs âgés de plus de 55 ans.  Les investisseurs particuliers continuent également d’utiliser la technologie de l’IA dans le cadre de leur approche d’investissement, 9 % d’entre eux utilisent actuellement des outils de type ChatGPT pour les aider à choisir leurs investissements. Une fois de plus, ce sont les investisseurs les plus jeunes qui adoptent le plus ces outils, un sur cinq (20 %) des 18-34 ans utilisant des outils d’IA contre 5 % des plus de 55 ans.

Antoine Fraysse Soulier, responsable des analyses de marché chez eToro, a commenté ces données :

“Les valeurs de l’IA ont été les géants de la performance de 2023, menant le renouveau du secteur technologique et propulsant le S&P 500 en territoire de marché haussier. L’année dernière, à la même époque, beaucoup d’entre nous commençaient à comprendre l’énorme potentiel offert par les nouvelles technologies d’IA générative, suite au lancement de ChatGPT, et les investisseurs particuliers ont voté avec leurs pieds à ce sujet au cours des 12 derniers mois. “Les tendances en matière d’IA ont contribué à faire de NVIDIA et de Meta Platforms les meilleures performances boursières du S&P 500 l’année dernière, le prix de leurs actions ayant plus que triplé. Même s’il est peu probable que nous assistions à une répétition des performances des sociétés phares de l’IA en 2024 dans la même mesure, les avantages de son adoption rapide s’étendent à l’ensemble du marché boursier et de l’économie à mesure qu’elle passe rapidement de l’engouement à la réalité.”  En effet, l’intelligence artificielle séduit de plus en plus les investisseurs particuliers, que ce soit en tant qu’actions dans lesquelles investir, mais aussi en terme de support à l’investissement. De plus en plus d’investisseurs particuliers se disent enclins à faire confiance à l’intelligence artificielle pour gérer leurs portefeuilles d’actifs. Alors qu’au milieu de l’année 2023, 28 % des investisseurs particuliers se disaient ouverts à essayer l’intelligence artificielle pour gérer leurs portefeuilles, à la fin de l’année 2023 cette part passe à 31%.   

Par EToro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *