Alors que le bitcoin et la blockchain étaient des concepts réservés à quelques geeks initiés lors de leur invention il y a 10 ans, ils font désormais partie intégrante du paysage économique et ils ne cessent de prendre de l’ampleur.

Il existe aujourd’hui plus de 390 plateformes d’échanges sur lesquelles circulent plus de 6000 cryptomonnaies, utilisées par des acteurs de plus de 52 secteurs d’activité.

Mais ce monde évolue vite, très vite. Alors que le bitcoin domine plus de la moitié du marché, il est déjà en passe d’être détrôné par un principe novateur révolutionnaire : les tokens.

Concrètement, un token (= jeton) est un actif numérique qui est destiné à être transféré entre deux parties sans avoir besoin de l’autorisation d’un tiers.

Cet outil est utilisé principalement pour « tokeniser » les sociétés et les actifs financiers traditionnels (actions, instruments de dette, part de fonds d’investissement ou d’immobilier… ).

L’économie de demain sera-t-elle totalement virtuelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.