Le CEA, acteur majeur de la recherche au service de l’État, de l’économie et des citoyens et seul organisme de recherche public français dans le top 100 mondial des acteurs de l’innovation (Derwent 2020) exposera au Mountain Planet 2022, salon international de l’aménagement en montagne, du 26 au 28 avril 2022 à Grenoble Alpexpo. Il y dévoilera sur son espace plusieurs prototypes qui répondent aux enjeux et aux problématiques des acteurs de la montagne de demain. Technologie de localisation de smartphone pour le secours en montagne, innovation au service de l’infanterie de montagne, expertise et surveillance des risques naturels gravitaires par drone, sécurisation du déclenchement préventif d’avalanches, Mountain Planet vous dévoile les avancées du CEA pour la montagne de demain.

 

Rescue Drone : nouvelle technologie de localisation de smartphone pour le secours en montagne

 

Le CEA-Leti a développé le Rescue Drone pour aider les services de secours en hiver dans la recherche des victimes d’avalanche non équipées de DVA (Détecteur de Victimes d’Avalanche). En été, il sera utilisé pour la recherche des personnes en danger dans des secteurs exposés. Avec son antenne embarquée, il estime avec précision l’angle d’arrivée et la distance pour détecter la victime en la localisant par un signal radio émit par son smartphone coopératif (via Bluetooth) ou non coopératif (signaux GSM). Cette technologie augmentant la portée de détection et donc la rapidité de recherche complète l’action sur le terrain des secours.

Aujourd’hui, l’utilisation de drones pour le secours en montagne en est à ses débuts. Plusieurs startups proposent aussi des solutions basées sur la combinaison d’un drone avec un DVA. Ce programme a commencé en fin d’année 2021 avec un droniste et plusieurs partenaires. Le Rescue Drone sera disponible sur le marché en 2023. Son développement est soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes à travers EasyPOC, le programme expérimental de soutien à l’innovation à destination des petites et moyennes entreprises.

 

ROCDRO, un drone qui passe la montagne au scanner

Le ROCDRO est un drone d’expertise et de surveillance des différents risques naturels gravitaires. 

En cas de risques naturels liés à la montagne (chutes de pierres et éboulements sur routes), le drone ROCDRO accède à des voies difficiles d’accès, là où les hommes ne peuvent intervenir. Le drone ROCDRO est équipé de micros et nanotechnologies avec des antennes embarquées pour passer la montagne au scanner. Son but est de voir les fissures en profondeur, la présence d’eau et constater la stabilité des blocs : une sorte de radiographie de la falaise. C’est pour répondre à cet enjeu de sécurité que le CEA-Leti a mis ses compétences au service de Géolithe, un bureau d’ingénieurs conseils en géologie, géophysique et géotechnique, et de ses partenaires, afin d’ausculter la montagne depuis un drone sur ces risques pour se rapprocher au plus près des parois. 

 

 

Drone_Radar_© vitaliymateha- cn0ra_CEA.jpeg

@ Crédit photo : Drone_Radar_© vitaliymateha- cn0ra_CEA

 

 

L’innovation au service de l’infanterie de montagne

Avant d’envisager des usages civils, l’innovation sert parfois en priorité des visées militaires, y compris en montagne. Depuis décembre 2019, le CEA a signé une convention de partenariat avec la 27ème brigade d’infanterie de montagne (27e BIM), une unité de l’Armée de terre française qui regroupe aujourd’hui l’ensemble des troupes de montagne françaises, basée à Varces-Allières-et-Risset (Isère). L’objectif est d’optimiser les échanges entre les acteurs qui pratiquent et les experts technologiques afin d’améliorer la performance opérationnelle des troupes, dans des milieux verticaux et froids comprenant de fortes contraintes. Dans le cadre de ce partenariat, le CEA peut s’appuyer sur l’École militaire de haute montagne (EMHM) ainsi que le pôle d’expertise montagne et grand froid des Armées. À ce jour, deux projets sont en cours d’étude. Le premier concerne l’intégration d’une IHM (Interface Homme Machine) visuelle pour paralpinisme et skis aérotractés. Le second, plus large, s’inscrit dans un nouveau champ de coopération structurant autour de « l’autonomie nomade utile en camp déployé ».

 

Détonateurs d’avalanche : du sans-fil plutôt que du câblé

Le CEA-Leti présentera au Mountain Planet 2022 un nouveau système de détonateurs électroniques dotés de modules radio bidirectionnels. Il fonctionne sans fil, via un protocole de communication spécifique, et commande à distance plusieurs explosions synchronisées au dixième de seconde avec 100% de réussite. Développée initialement pour le leader mondial des solutions d’explosion pour l’exploitation minière, cette technologie a été testée et validée en conditions réelles à plusieurs reprises. Elle intéresse aujourd’hui les gestionnaires de stations de ski, qui déclenchent fréquemment des avalanches pour sécuriser leur domaine. Après adaptation, ce système pourrait permettre aux pisteurs de purger les pentes avec précision, sans s’encombrer de liaisons filaires ni s’exposer eux-mêmes.

 

Trois start-ups seront également sur le stand du CEA au Mountain Planet pour présenter leurs innovations destinées à la montagne :  Samaya, Microoled et Luxov-Volx.

 

 


 

 

A propos de MOUNTAIN PLANET

Créé en 1974 à Grenoble, MOUNTAIN PLANET est le salon mondial de l’aménagement et de l’industrie de la montagne. La prochaine édition aura lieu du 26 au 28 avril 2022 à Alpexpo le parc événementiel de Grenoble, en Auvergne-Rhône-Alpes (France). Rendez-vous international de l’aménagement de la montagne, vitrine des plus récentes innovations et tendances des marchés, cet événement majeur pour les professionnels de la montagne rassemble tous les deux ans l’ensemble de l’écosystème mondial de la montagne (industriels, élus, collectivités, hébergeurs, exploitants de domaines skiables…). Il permet aux professionnels de la filière de dévoiler innovations et dernières tendances/technologies pour aménager durablement la montagne en été et en hiver. À chaque édition, MOUNTAIN PLANET accueille plus de 900 exposants et marques internationaux. Sa surface d’exposition est de 50 000 m2. Plus de 23 000 visiteurs professionnels en provenance de plus de 70 pays y participent. Plus d’infos sur : https://www.mountain-planet.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.