ven. Fév 23rd, 2024

• Nexans lance une nouvelle gamme de câbles haute tension destinés à répondre aux obligations de neutralité carbone de l’industrie aéronautique d’ici 2050.

• Cette nouvelle gamme de câbles offre une densité de puissance accrue, fonctionnant sans décharge partielle sur une plage étendue de tensions et d’altitudes.

• Dans le cadre du programme « Clean Aviation », Nexans jouera un rôle significatif pour aider les avionneurs à atteindre leurs objectifs d’efficacité énergétique et d’émissions, avec une réduction de celles-ci pouvant aller jusqu’à 90 % selon le type d’avion.

Nexans, leader dans la conception et la fabrication de systèmes de câbles et de services, lance une nouvelle gamme de câbles haute tension destinés à l’industrie aéronautique.

Dotés d’une efficacité supérieure à la génération précédente, ces câbles marquent une étape décisive
sur la voie de l’objectif de neutralité carbone pour ce secteur d’ici 2050.
Face à la nécessité de plus en plus pregnante de réduire sa consommation de carburant, l’industrie
aéronautique est dans l’obligation de faire évoluer ses technologies de propulsion pour s’orienter
vers l’alternative des avions électriques hybrides. Au service de cette nouvelle génération d’appareils,
les nouveaux câbles haute tension de Nexans accroissent le niveau de puissance sans augmenter
pour autant le diamètre ni le poids du conducteur.

Présentés en avant-première au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) à Paris-
Le Bourget, ces nouveaux câbles haute tension conçus par Nexans pour les avions électriques et
hybrides, ainsi que pour les véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical (e-VTOL),
répondent aux exigences de l’industrie aéronautique en matière de réduction de son empreinte
carbone mais aussi à l’agenda du gouvernement français et de la Commission européenne
concernant le développement d’une solution innovante pour l’intégration de moteurs électriques et
hybrides dans l’aéronautique.

Vingt fois plus efficaces que les câbles aéronautiques habituels, les câbles haute tension de Nexans
peuvent être utilisés de 600 à 6 000 V (en courant alternatif ou continu ou en modulation de largeur
d’impulsion), alors que les tensions standard dans les avions sont comprises entre 28 V (CC) et 115 V
ou 230 V (CA). Ils offrent une densité de puissance (puissance massique) plus élevée, grâce à
une structure brevetée de couches semi-conductrices et à haute résistivité extrudées en sandwich.
Cela garantit un fonctionnement exempt de décharge partielle sur une plage étendue de tensions et
d’altitudes. Une décharge partielle est une décharge électrique qui court-circuite partiellement
l’intervalle isolant séparant un conducteur haute tension et un conducteur basse tension.
Ce phénomène cause une dégradation du système et peut entraîner une panne.

Thomas Hähner, directeur technique aéronautique chez Nexans, commente : « Cette nouvelle étape
marque une avancée majeure pour les systèmes de transmission d’énergie et le développement de
solutions de câbles innovantes et durables dans le secteur aéronautique. Nexans met son savoir-faire
au service du développement de diverses technologies électriques de nouvelle génération qui font
partie intégrante de l’aviation durable. Nous travaillons ainsi sur le développement de câbles haute
tension ouvrant la voie à la réduction des émissions carbone dans le secteur. »

Dans le cadre du programme « Clean Aviation », Nexans jouera un rôle significatif pour aider les
avionneurs à atteindre leurs objectifs d’efficacité énergétique et d’émissions, avec une réduction de
celles-ci pouvant aller jusqu’à 90 % selon le type d’avion1.
Les câbles haute tension de Nexans seront fafriqués sur son site français de Draveil (Essonne),
qui emploie 260 personnes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *