lun. Mai 27th, 2024

Par Jérôme Quentel, Directeur du Développement de Vaneau Le marché́ immobilier parisien est aujourd’hui divisé en deux sous-marchés. Le premier concerne les biens en dessous d’1,5 millions d’euros, pour lesquels l’offre est particulièrement élevée. Les acquéreurs n’hésitent pas à entamer les négociations de façon très agressive, proposant des offres allant jusqu’à -15%.

Ils mettent une certaine pression sur les vendeurs, notamment sur les délais d’acceptation. Certains acheteurs exigent des réponses sous 72 heures. En face, les vendeurs s’assouplissent et baissent petit à petit leurs prix au fur et à mesure des négociations. Il est à noter que les dossiers sans condition suspensive sont de plus en plus privilégiés par certains vendeurs, inquiets du contexte bancaire. Le délai de vente pour ces biens est en moyenne de 65 jours.

Le second marché est celui des biens à plus d’1,5 millions d’euros qui se porte très bien. Les acquéreurs paient plus généralement en comptant, en particulier sur le dernier trimestre 2022, exemptés de toute condition suspensive. Plus nous montons en gamme, plus les délais de vente sont courts. Le réseau Vaneau constate sur ce marché un délai moyen de vente de 40 jours. Par exemple, nous avons vendu une villa à plus de 8 millions d’euros dans le 16ème arrondissement en 17 jours.

Suite du sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *