mar. Avr 23rd, 2024

OMNEGY, vous propose son analyse des fluctuations du marché de l’énergie. Cette dernière semaine, ­les prix de l’énergie sont restés stables, à l’exception du prix de l’électricité à court terme.

Gaz : +1,1% sur les prix pour 2025 et -1,6% pour les prix d’avril 2024. Le prix de la molécule est resté stable pour les différentes maturités, reflétant l’état record des stocks remplis à 58,72% (vs 40% de moyenne sur les 5 dernières années) ainsi que des approvisionnements stables. De plus, la demande en GNL de l’Asie est contenue, limitant la hausse du gaz liquéfié. Enfin, malgré la hausse de la semaine précédente, les prix du charbon restent inférieurs à ceux du gaz. Ces fondamentaux placent le gaz dans une zone d’équilibre, limitée à la hausse par les évolutions du GNL et à la baisse par les stocks de charbon.

Électricité : +0,7% sur les prix pour 2025 et -23,6% pour les prix d’avril 2024. Le prix de l’électron livré en avril a fortement baissé au cours de la semaine dernière. Cela s’explique par la hausse des températures en Europe (Allemagne, Belgique et France) qui entraîne une baisse de consommation. De plus, une augmentation de la production d’origine renouvelable, notamment éolien et hydraulique est anticipée dans les semaines à venir. 

CO2 : +0,5% sur les quotas pour décembre 2024. Le prix du carbone reste sur-évalué pour bon nombre d’acteurs qui constatent une diminution de la demande qui pèse sur la production industrielle..

Pétrole : +2,5% sur le prix du pétrole brut. Le prix du pétrole est au plus haut depuis le mois d’octobre 2022. Les tensions géopolitiques continuent de soutenir le cours de l’or noir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *