lun. Mai 27th, 2024
Thème clé pour les familles et les patrimoines familiaux abordé à l’occasion des 20 ans de MJ&Cie, par François Mollat du Jourdin, Président fondateur, et Corinne Louis, Associée fondatrice et directrice générale ainsi que les membres du conseil stratégique .
 
Plusieurs sujets sont abordés :
  • Le témoignage d’un membre d’une famille sur le rôle et l’importance du Family Office 
  • La gouvernance, outil d’adaptation aux nouveaux enjeux d’un environnement mondialisé,
  • Les enjeux du Family Office face aux nouvelles générations
  • Les nouvelles tendances d’investissement dans les actifs privés,
  • Comment donner du sens à ses investissements après un cash-out ?
MJ&Cie, le « multi-mono » Family Office global et engagé
 
Multi Family Office indépendant basé à Paris et à Genève, MJ&Cie est au service d’une seule ambition : la pérennité des patrimoines dans l’harmonie familiale, à travers les générations, tout en préservant leurs valeurs et leur histoire.
 
« Pour la famille fortunée comme pour l’entrepreneur qui réussit, valoriser, pérenniser et transmettre son patrimoine est un enjeu majeur », explique François Mollat du Jourdin « Dans un monde complexe, en évolution rapide, cela nécessite expérience, innovation, vision à long terme et réactivité », ajoute-il.
 
Pionnier du Family Office et référence incontournable, MJ&Cie apporte un accompagnement global, exclusif et personnalisé à des familles, des entrepreneurs et des grandes fortunes françaises et internationales, dans une éthique et un alignement d’intérêts qui intègrent autant les aspects techniques et matériels qu’humains. MJ&Cie construit, en toute transparence, des solutions créatrices de valeur, dans le respect des projets individuels et familiaux.

MJ&Cie privilégie un accompagnement qualitatif, pour un nombre raisonné de clients, dans une approche exclusivement « buy side ». Le Family Office structure et anime un écosystème entièrement tourné vers l’intérêt long terme du client. Ainsi, MJ&Cie orchestre l’intégralité du patrimoine de ses clients et prépare les jeunes générations, comme les moins jeunes, aux enjeux de pérennité.
 
Gouvernance, médiation, mais aussi philanthropie, sont les outils au service de l’harmonie familiale et de la responsabilité. Conseil objectif, MJ&Cie permet à chacun de prendre du recul et suscite l’échange nécessaire à la prise de décisions.
 
La vocation de MJ&Cie est d’apporter une cohérence globale et une coordination de tous les experts, de maintenir les équilibres au sein de l’écosystème familial, tout en anticipant les conséquences des changements. Cet accompagnement de qualité, sur-mesure, prend en compte les aspirations spécifiques de chaque famille sur le long terme.
 
Une expertise innovante et sur mesure
 
Pour mener à bien sa mission, MJ&Cie conçoit des stratégies et des solutions innovantes, en matière de structuration comme d’investissement (club deals, investissements alternatifs, etc.…). La digitalisation de ses process, régulièrement mis à jour, et des investissements permanents dans les technologies et les systèmes d’information, améliorent ses modes opératoires et l’expérience client.
 
MJ&Cie dispose d’une plateforme digitale de consolidation et reporting mais également d’outils numériques dédiés au suivi des structures patrimoniales, à la recherche et l’analyse des investissements, et bien entendu à l’échange sécurisé d’informations.
 
Le Family Office élabore, conseille et supervise des stratégies d’investissement adaptés à la situation et aux objectifs de chaque client, sur toutes les catégories d’actifs, tout en pilotant la structuration juridique et les problématiques fiscales.
 
Chaque client bénéficie d’une équipe dédiée de haut niveau, composée d’un Family Officer et d’experts dans chacun des pôles de compétences : juridique et fiscal, investissement, support administratif et secrétariat.
 
Pour MJ&Cie, chaque client est unique. Ainsi, afin de répondre parfaitement aux attentes des familles, le Family Office constitue, pour chaque famille, une structure de gouvernance personnalisée qui renforce la cohérence de l’accompagnement et du conseil. Ce service d’excellence se décline au travers de process rigoureux et de suivis réguliers (bilans d’avancement mensuel), gage d’une exécution solide des décisions prises avec les familles.
 
“S’attacher à l’essentiel, conserver ses valeurs et ses convictions, préserver l’exigence et l’humain, et toujours innover, lorsque les événements pourraient inciter à baisser les bras ; c’est à cette aune que l’on forge un modèle qui ne dément pas son bien-fondé depuis 20 ans”, confie le président.
 
La reconnaissance du métier de Family Office
 
MJ&Cie est signataire de la charte de l’AFFO (dont François est administrateur et ancien Secrétaire Général) et d’ENFO (dont François est Président et co-fondateur), qui assurent le respect des meilleures pratiques par l’ensemble des experts du Family Office, mais aussi la prise en compte de critères éthiques, environnementaux, sociaux et de gouvernance dans son fonctionnement comme dans ses recommandations.
 
Totalement indépendant, MJ&Cie s’est engagé, dès sa création, à une transparence absolue de sa rémunération, exclusivement constituée honoraires. Mais aussi, afin d’éviter d’être juge et partie, à ne pas gérer d’actifs ni distribuer aucun produit.
 
Attaché à une responsabilité, une éthique et un parfait alignement d’intérêts avec ses clients, son rôle est de conseiller, organiser, coordonner, superviser et contrôler, en toute neutralité.

1. Témoignage d’Alexandra Comar, entrepreneuse, fille d’entrepreneur
 
Alexandra Comar a créé plusieurs sociétés avant de lancer, en 2015, Les FOODELLES, le “Bistrot qui vient au bureau” ! 1er concept de “Plateau repas SANS plateau” dédié aux entreprises, les Foodelles réalisent leurs spécialités au sein d’une cuisine centrale et apportent une entrée, un plat et un dessert “Home Made” au cœur des entreprises.
 
Sa famille avait dès 2005 décidé de recourir aux services d’un Family Office, consciente que les seuls services bancaires étaient insuffisants à la cohérence à long terme d’une stratégie qui devait également assurer la pérennité du patrimoine à travers les générations.
 
« Un Family Office c’est plus qu’un partenaire, c’est la colonne vertébrale de notre patrimoine familial, ce lien vital entre chaque membre de la famille qui assure la gestion dans sa globalité autant que dans son individualité », témoigne Alexandra Comar.
 
2. Intervention de Denise Kenyon Rouvinez, Family Business Leading Expert, Conseil en gouvernance, Ancien Professeur à l’IMD, Auteure – Lausanne

La gouvernance, outil d’adaptation aux nouveaux enjeux d’un environnement mondialisé
 
La gouvernance (outil d’adaptation aux nouveaux enjeux d’un environnement mondialisé) doit être appréhendée à deux niveaux. D’une part, la gouvernance au sein du Family Office et d’autre part au cœur de la famille, elle-même.
 
● La gouvernance dans les Family Offices
 
L’intensification de la règlementation internationale impose aux Family Offices une expertise de plus en plus pointue. Dans un tel environnement, il faut faire preuve d’agilité, surtout dans un contexte international. Mondialisation oblige, les experts patrimoniaux agiront dans des environnements réglementaires et juridiques variés. Il faudra parfois savoir marier le droit anglo-saxon coutumier avec notre droit continental écrit, pour offrir un accompagnement sur mesure aux familles. Des organisations solides, des ressources humaines et technologiques de haut niveau, sont donc les gages de pérennité et de bonne gouvernance du « Family Office du futur ».
 
● La gouvernance dans les familles
 
Dans un monde en évolution très rapide, la gouvernance, quand elle existe au sein d’une famille, peut parfois se révéler dépassée. Et la nouvelle génération n’est encore que rarement préparée à prendre le relais !
Une véritable « dynamique » de gouvernance au sein de la famille est un outil qui oblige au questionnement et permet ainsi de mieux anticiper les changements, de générations, d’environnements. Tout en veillant à maintenir l’équilibre entre tradition et innovation, entre patrimoine historique et stratégie du futur, le Family Office doit impulser, avec des membres clés de la famille, la démarche de gouvernance, pour maintenir ce mouvement évolutif et assurer la pérennité du patrimoine familial.
 

3. Intervention d’Alberto Haddad, Investment advisor, dirigeant d’entreprises – Boston
 
Les enjeux du Family Office face aux nouvelles générations
 
Le monde se transforme, vite et beaucoup. Les Boomers passent les clés aux nouvelles générations.  Dans les 30 prochaines années, ce n’est pas moins de €5000 milliards qui seront transmis aux héritiers. Cette génération, dotée de valeurs différentes, ultra-connectée, disruptive et engagée, cherchera à parler à un conseil de confiance, parfois différent de celui de leurs parents. Cela nécessitera, pour le Family Officer, une grande capacité d’adaptation et d’écoute, et une approche différenciante (s’imprégner de leur culture et de leurs valeurs pour comprendre leurs préoccupations et leurs attentes, interagir avec eux, utiliser les réseaux sociaux…etc.).
 
Le Family Office devra s’adapter à cette nouvelle génération de nomades en développant une relation en amont des besoins, pour établir le dialogue, préparer une approche d’investissement moins financière, visant un impact et des résultats rapides.

4. Intervention de Laurent Isenegger, Avocat conseil aux entreprises – Genève

Les nouvelles tendances d’investissement dans les actifs privés,
Zoom sur le non coté
 
Les Family Offices opèrent de plus en plus sur les marchés non cotés, qui ont connu des performances sans précédent. Il y a peu de temps encore, les Family Offices investissaient essentiellement via des fonds, du « prêt à l’emploi passif ».
 
Désormais, la tendance des Family Offices, dont les contraintes sont très différentes des fonds, est d’investir en direct. Ceci nécessite des capacités de due diligence et de sourcing plus importantes. In fine, Les FO offrent aux familles la possibilité de créer davantage de valeur – et davantage d’impact – en investissant en direct. Le défi, pour le Family Office, est donc de constituer une solide équipe interne et de disposer des bons réseaux d’experts (avocats, banquiers d’affaire…etc).
 
5. Intervention de Pierre Guilhem, Entrepreneur expert en bâtiment, engagé en faveur de l’entreprenariat et passionné de nature – Lyon
 
Comment donner du sens à ses investissements après un cash-out ?
 
Comment passer d’un mode offensif de chef d’entreprise à un mode défensif pour son patrimoine tout en conservant la passion d’entreprendre ? Telle est souvent la question qui se pose au chef d’entreprise qui cède sa société.
 
Identifier les valeurs qui lui tiennent à cœur, savoir s’entourer alors que conseils et experts diffèreront de ceux qui ont travaillé avec lui jusque-là, doivent permettre de définir une stratégie cohérente, porteuse de sens et d’impact.
 
Les risques doivent être identifiés, le « greenwashing » par exemple, les effets de mode qui peuvent éloigner des valeurs visées. Pour cela, il est essentiel de « regarder derrière le miroir », de conserver lucidité et bon sens, afin d’être acteur de sa stratégie.
 
Pierre témoigne de son expérience personnelle, qui l’a amené à se concentrer en priorité sur des actifs réels (immobilier, forêt….) et sur l’économie responsable, via un filtre ISR/impact fort. C’est par cette capacité à donner de la cohérence et du sens à ce nouveau patrimoine que le chef d’entreprise peut souvent retrouver la passion quand « il a plus que de l’argent ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *