mar. Avr 23rd, 2024

Si le français Blablacar a su devenir le champion incontestable du covoiturage longue distance à l’échelle mondiale, la startup Karos s’affirme désormais dans la catégorie de la courte distance. En rachetant le spécialiste allemand, elle devient le leader européen du « court-voiturage » (covoiturage sur les trajets quotidiens).

 

La France en pole position sur le marché du covoiturage

 

C’est un exploit d’autant plus étonnant que ces deux marchés du covoiturage sont très distincts.

D’un côté, la courte distance s’appuie principalement sur des partenariats avec les collectivités locales, les campus étudiants et les entreprises.

De l’autre côté la longue distance cible uniquement le grand public et nécessite de mobiliser un volume critique d’automobilistes sur les grands axes routiers les plus structurants.

 

Les GAFAM sur la bande d’arrêt d’urgence

 

On apprenait il y a quelques semaines que Google (via son service Waze) venait de jeter l’éponge en abandonnant son offre de covoiturage. Beaucoup prédisaient pourtant haut et fort que le big data aurait le dernier mot sur le covoiturage…

 

Dans ce contexte, la France peut donc s’enorgueillir de deux leaders du covoiturage qui s’exportent à l’international face aux GAFAM. “En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées !”. Avec la hausse des prix du carburant, ce vieux slogan des années 70 reste encore d’actualité !

 

 

Sous le capot du covoiturage, des bijoux technologiques français

 

C’est sur le plan des idées, de l’innovation et de la technologie que la French Tech se distingue en effet. A l’image de Frédéric Mazzella, le fondateur de Blablacar qui a démarré sa carrière en tant que chercheur à la NASA. Derrière une plateforme simple et intuitive, se cachent des bijoux de technologies insoupçonnés qui ne sont pas étrangers à la culture scientifique de son célèbre fondateur.

 

Sur la courte distance, on retrouve également de la technologie française sous le capot. Depuis sa création, Karos a investi 30 années-homme dans la conception d’une solution technique (intelligence artificielle) qui répond spécifiquement à la problématique du covoiturage domicile – travail.  Elle fait partie des rares startups françaises ayant pour investisseur la Commission Européenne, laquelle soutient activement son développement dans l’UE et à l’international. Après l’Algérie, le Danemark, Karos rachète le leader allemand GoFLUX. Une expansion dans 4 nouveaux pays est attendue d’ici 2024.

 

Avec la montée de l’inflation, la hausse des prix du carburant et la crise écologique, c’est une course de vitesse qui est désormais lancée pour conquérir pays par pays les marchés du covoiturage, partout en Europe et dans le Monde.

A propos de Karos :

 

Karos est le leader européen du covoiturage courte distance. Créé en 2014, l’entreprise rassemble 60 collaborateurs en France pour accompagner les entreprises et les collectivités dans le développement du covoiturage. Les 600 000 utilisateurs de l’application Karos vivent une expérience unique de covoiturage domicile-travail, à la fois simple, fiable et flexible. Ils économisent 97 euros en moyenne par mois, sans pour autant changer leurs habitudes, et ont déjà permis d’éviter l’émission de plus de 6000 tonnes de CO2.

 

Chiffres clés sur Karos : 

  • plus de 6 millions de trajets covoiturés
  • 600 000 inscrits en Europe
  • 200 clients entreprises et collectivités 
  • 18km, distance moyenne d’un trajet Karos
  • 2,3 taux d’occupation moyen d’un covoiturage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *