mar. Fév 27th, 2024
Avec leurs technologies et services disruptifs, les fintech ont, en quelques années, bousculé le marché de la finance. L’open banking, la finance embarquée, les cartes virtuelles ou encore l’IoT continueront de s’imposer auprès des directions financières des entreprises et chez les consommateurs.
 
Paris, le 30 janvier 2024 – En 2030, le CA mondial des fintech devrait atteindre 1500 milliards de dollars, soit un quart des valorisations bancaires dans le monde (source Boston Consulting Group et QED Investors, “Global Fintech 2023: Reimagining the Future of Finance”). En quelques années, les fintech ont réussi à imposer leurs concepts et technologies dans les entreprises bousculant ainsi les géants financiers traditionnels. Dans ce contexte, quelles seront les technologies de la finance des mois à venir ?
 
Payhawk, licorne bulgare spécialisée dans la gestion des dépenses en entreprise, nous livre les cinq grandes tendances Fintech pour 2024 :
 
  • L’open banking, pour plus de sécurité et de rapidité des paiements
En permettant aux consommateurs et aux entreprises d’autoriser l’accès à distance aux données de leurs actifs et opérations financières, l’Open Banking répond aux exigences de rapidité, de facilité et de sécurité des paiements. Pour les clients, l’Open Banking accroît la protection et la transparence des données ; pour les financiers, elle augmente le contrôle sans recourir à des processus de paiements manuels.
 
  • La finance embarquée, un marché en plein essor
Avec la finance embarquée, les clients accèdent à des produits financiers sans se rendre chez des fournisseurs tiers pour effectuer des achats ou remplir de longues et rigoureuses demandes. Il suffit, par exemple, de demander directement des cartes Visa virtuelles via une plateforme de gestion des dépenses. L’accès instantané au financement permet aux entreprises de s’affranchir des longues procédures d’approbation. Le marché de la finance embarquée à le vent en poupe et devrait croître de 350 milliards de dollars en 2024.
 
  • L’authentification biométrique pour plus de sécurité
L’augmentation du nombre de services fintech s’accompagne d’une augmentation de la menace cybercriminelle. L’authentification biométrique facilite et sécurise l’accès aux applications, aux outils et aux informations sensibles en utilisant les empreintes digitales, la reconnaissance faciale, etc. Et ce sera encore davantage le cas en 2024.
 
  • Les cartes virtuelles et les paiements mobiles de plus en plus utilisés
Selon les données de PYMNTS, 39 % des entreprises utilisent des cartes virtuelles pour les paiements B2B. Ces cartes permettent aux entreprises d’avoir une meilleure capacité de contrôle des dépenses et une plus grande maîtrise de la gestion des finances. Appréciées pour leur aspect pratique, les cartes bancaires virtuelles et les paiements mobiles se sont considérablement développés ces dernières années et seront de plus en plus utilisés en 2024. 
 
  • L’IoT pour effectuer des paiements différemment
Dotés de capteurs, de logiciels et autres technologies, les objets connectés (Internet of Things, IoT) collectent et échangent des données à partir desquelles des services financiers répondant aux attentes du marché peuvent être développés. En 2024, l’IoT prendra de plus en plus de place sur le marché financier avec notamment l’augmentation de l’adoption de bagues, de bracelets ou de montres connectés permettant d’accéder à des services comme le paiement.
 
« Les cinq grandes tendances fintech de 2024 illustrent la fulgurante ascension des technologies disruptives dans le paysage financier. De l’open banking à l’IoT, ces innovations redéfinissent la relation entre les consommateurs, les entreprises et les services financiers traditionnels, façonnant ainsi l’avenir de la finance mondiale. », conclut Jérémie Trouillet, VP Sales en France chez Payhawk.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *