dim. Mai 19th, 2024

@AirbusSpace @Arabsat

Toulouse, 27 mai 2023 – Le satellite de télécommunications d’Arabsat, Badr-8, construit par Airbus, a été lancé avec succès depuis Cap Canaveral, en Floride. Basé sur le dernier satellite géostationnaire Eurostar Neo d’Airbus, Badr-8 offrira une connectivité aux utilisateurs à travers l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie centrale. 

Le satellite est également équipé d’une première mondiale, le démonstrateur TELEO d’Airbus, qui fournira des communications optiques espace-sol à des vitesses de l’ordre du gigabit par seconde. La charge utile prototype de TELEO est conçue pour faciliter les communications par liaison optique à très haut débit, jouant ainsi un rôle crucial dans le développement par Airbus d’une nouvelle génération de technologies de communications optiques dans et depuis l’espace. 

Jean-Marc Nasr, directeur d’Airbus Space Systems, a déclaré : “Marquant notre troisième lancement réussi de la série Eurostar Neo et notre huitième satellite construit pour Arabsat, Badr-8, équipé de la charge utile novatrice TELEO, est le dernier jalon critique en date pour nos activités de télécommunications. Doté d’une capacité de charge utile accrue et de systèmes d’alimentation et de contrôle thermique plus efficaces, Badr-8 remplacera et augmentera la capacité d’Arabsat.”

Après le lancement et la séparation réussis, Badr-8 utilise son système de propulsion électrique pour atteindre l’orbite géostationnaire à 36 000 km de la Terre. Le satellite sera ensuite soumis à une période d’essai complète en orbite géostationnaire avant d’entrer pleinement en service. Avec une masse au lancement de 4,5 tonnes et une puissance de 17,8 kW, le satellite est conçu pour fonctionner en orbite pendant 15 ans. Les satellites de télécommunications géostationnaires ultra-fiables d’Airbus ont cumulé plus de 13 siècles de service en orbite.

La plateforme Eurostar Neo d’Airbus a été développée dans le cadre des “partnership Projects” de l’Agence spatiale européenne (ESA), en collaboration avec le CNES, l’agence spatiale française, et avec le soutien de l’agence spatiale britannique et d’autres agences européennes. Le démonstrateur TELEO a été développé avec le soutien du CNES.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *