Pour penser la mutation du continent le plus prometteur du XXIeme siècle, doté de nouveaux modèles de développement plus inclusifs, le cercle d’expertises Land of African Business, réunira les 3-4 et 5 octobre prochain, à Abidjan, les principaux acteurs économiques, académiques et politiques qui façonnent le nouveau visage de l’Afrique, terre de créativité.

Une réflexion qui privilégie une approche de co-construction, reprenant l’esprit du Manifeste de la politique d’innovation en Afrique, signée en mai à Kigali par 90 hubs d’innovation de 32 pays.

Cette nouvelle édition réservera son lot de nouveautés : projection inédite, études de cas, face à face, start-up battle ou encore, practices corners.

Les African Rethink Awards, qui récompensent chaque année l’esprit d’entreprendre de la jeunesse africaine, proposeront une nouvelle cuvée de start-up innovantes, récompensées en clôture du LAB, le vendredi 5 octobre.

Des trophées dénicheurs de pépites, telles que BIO PHYTO, révélée en 2017, qui produit et commercialise des intrants biologiques à base de ressources naturelles locales, assurant la protection et une meilleure croissance des végétaux. Elle avait levé 300 000 euros auprès de GreenTec Capital Partners.

 

Une célébration de l’intelligence collective

Aux confins de plusieurs identités culturelles, économiques, sociétales, il règnera un
esprit de co-construction sur les débats de cette IVème édition, pour participer au mieux
à un développement équitable et durable des sociétés africaines.
« Je crois beaucoup en une interaction efficace entre les formateurs, les innovateurs, les
entrepreneurs, les financeurs et les décideurs », insiste Eric Bazin, initiateur de cette
manifestation.
Le Manifeste de la politique d’innovation en Afrique, signé en mai dernier à Kigali, par
90 hubs d’innovation de 32 pays, irriguera également les débats. L’un de ses initiateurs,
Alpha Nury, fondateur de Jamaafunding, orchestrera un hackathon pendant deux jours,
aux fins de délivrer d’ambitieuses recommandations aux autorités ivoiriennes.
Organisée en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte-d’Ivoire,
qui réaffirme là son engagement auprès des jeunes entrepreneurs ivoiriens, l’édition 2018
fera la part belle aux regards croisés au travers de tables rondes et d’ateliers interactifs
centrés principalement sur l’innovation, l’éducation et la formation, véritables clés d’un
développement équilibré du continent.
Grande nouveauté de cette édition 2018, trois ateliers avec étude de cas, consacrés à :
• La recherche de solutions pour développer et pérenniser les systèmes d’éducation et
de formation,
• La redynamisation les zones rurales,
• La professionnalisation de la réponse aux défis énergétiques.
Ces nouveaux formats d’échanges feront écho aux tables rondes et donneront lieu à des
recommandations présentées le dernier jour des Rencontres du LAB.
Des Face à Face, des Start-up Battle et des Best Practices corner, permettront par
ailleurs des confrontations d’expériences entre jeunes entrepreneurs et professionnels
expérimentés.
Les African Rethink Awards 2018
Une sélection inédite de start-up innovantes, candidates aux African Rethink Awards qui
récompensent l’esprit d’entreprendre de la jeunesse africaine, témoignera comme chaque
année du bouillonnement créatif à l’œuvre sur le continent.
Les trophées seront décernés le vendredi 5 octobre, en clôture du LAB.
Des trophées qui révèlent chaque année leur lot de pépites, à l’image de Gildas ZODOME,
dont l’entreprise solidaire, Bio Phyto, produit et commercialise des intrants biologiques
à base de ressources naturelles locales, assurant la protection et une meilleure croissance
des végétaux. Grâce à GreenTec Capital Partners, fonds d’investissement Allemand et
son fondateur Eric Yong, Bio-Phyto a levé 300 000 euros lors de la IIIème édition des
ARA, en décembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *