Représentant un encourt total de 89 milliards d’euros en France fin décembre 2021, les prêts personnels connaissent depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, et l’adoption des sanctions économiques à l’égard de la Russie, une augmentation inattendue de leurs taux. Principale solution de financement de biens durables et services pour les consommateurs, le taux moyen des prêts personnels – jusqu’alors nettement inférieur aux références 2021 sur les mêmes périodes – a en effet atteint début mars 3,81% dépassant ainsi son niveau 2021.

Dans le communiqué en pièce jointe, Sergio Monteiro, fondateur et dirigeant de Squirrel at work, société d’études de marché spécialisée dans le crédit aux particuliers, décrypte l’évolution des taux des prêts personnels et leur évolution. 

Je me tiens bien sûr à votre disposition si vous souhaitez de plus amples informations et/ou échanger avec Sergio Monteiro. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.