dim. Mai 19th, 2024
  • 3 % des entreprises françaises ne se sont pas encore remises des licenciements économiques de 2023
  • 100 % des responsables financiers estiment qu’il est nécessaire de renforcer leurs équipes pour tirer parti de l’IA.
  • La hausse des taux d’intérêt (35 %), la concurrence sur le marché (31 %) et l’instabilité monétaire (30 %) représentent les principales préoccupations des entreprises françaises. 
  • 41 % des entreprises françaises prévoient d’augmenter leurs prix, tandis que 37 % envisagent de recourir à une main d’œuvre temporaire. 
 
Paris, le 3 avril 2024 – Une étude menée par Coupa, la plateforme leader portée par l’IA qui aide les entreprises à fonctionner de manière plus intelligente et à croître plus rapidement, révèle les principales stratégies adoptées par les entreprises en réponse aux défis économiques actuels.
 
Les entreprises subissent le contrecoup de 2023 et prévoient d’adopter une politique de prix agressive ainsi qu’une restructuration de la main-d’œuvre
 
En 2024, les entreprises continuent de faire face aux défis posés par les crises rencontrées l’an passé en subissant le coût des décisions prises pour les traverser. En effet, 73 % des responsables financiers reconnaissent que leur entreprise ne s’est pas encore remise des licenciements économiques effectués en 2023. Face à cette situation, 41 % d’entre eux ont déclaré qu’ils opteraient pour une augmentation des prix dans les mois à venir pour faire face à la conjoncture économique. Il ne s’agit d’ailleurs pas de la seule réponse fournie par les entreprises qui envisagent également d’agir sur la variable travail : 37 % des responsables financiers envisagent de recourir à une main-d’œuvre temporaire. 
 
D’autre part, parmi les stratégies envisagées pour optimiser le fonctionnement des entreprises en 2024, la supply chain est l’un des principaux secteurs visés. En effet, 46 % des responsables financiers estiment que le renforcement des relations avec les fournisseurs est crucial tandis que 38 % d’entre eux misent sur l’amélioration de la résilience de la supply chain.
 
Les responsables financiers en France préconisent l’IA pour faire face aux défis économiques actuels
 
En 2024, alors que nous entrons dans la deuxième année de la révolution de l’intelligence artificielle déclenchée par l’émergence de technologies comme Chat GPT, l’influence de l’IA dans l’activité des entreprises est palpable. Elle constitue un point central pour les responsables financiers, 52 % d’entre eux prévoyant d’investir dans l’IA pour stimuler la croissance au cours des 6 à 12 prochains mois, soulignant son rôle comme facteur clé de croissance
Il y a d’ailleurs un consensus parmi les responsables financiers interrogés, puisque 100 % d’entre eux estiment qu’il est indispensable de renforcer leurs équipes pour exploiter le potentiel de l’IA. La prévention de la fraude, plébiscitée par 38 % des interrogés, est en tête de liste des applications de l’IA pour transformer les processus financiers. De plus, 36 % considèrent l’IA générative comme pour optimiser les flux de travail et les évaluations des fournisseurs, avec 35 % valorisant ses insights pour l’analyse des données.
 
Malgré l’enthousiasme, il y a une préoccupation notable, 76 % des responsables financiers se montrent prudents quant à la capacité de leurs entreprises à déployer efficacement l’IA. Un obstacle significatif identifié par 38 % d’entre eux est le désalignement entre les initiatives IA et la vision des dirigeants, soulignant les défis dans les efforts déployés vers la transformation numérique.
 
L’unanimité des responsables financiers sur la nécessité du virage vers l’IA souligne un changement profond dans le fonctionnement des entreprises. L’enquête nous éclaire sur l’évolution du marché, avec des responsables financiers reconnaissant la nécessité de renforcer leurs équipes pour tirer parti de l’IA et d’obtenir un avantage compétitif. Il ne s’agit pas seulement d’adopter une technologie mais de façonner l’avenir du business.” déclare Ronan Kerouedan, SVP Global Solutions chez Coupa Software. 
 
Face à des marchés financiers incertains, les dirigeants financiers français s’inquiètent de leurs performances en 2024
 
Cette année, les responsables financiers font part de leurs inquiétudes, notamment en ce qui concerne leur capacité à atteindre les objectifs financiers dans un environnement économique incertain. 81 % des responsables financiers ont exprimé leur appréhension à l’idée d’atteindre leurs objectifs financiers, un sentiment partagé par 79 % des d’entre eux lorsqu’ils discutent des prévisions de revenus.
 
Les risques qui menacent la stabilité des entreprises sont nombreux et significatifs. En tête de liste se trouve l’augmentation des taux d’intérêt, mentionnée par 35 % des répondants, rendant les stratégies de prêt et d’investissement plus complexes. Juste derrière, la concurrence sur le marché, signalée par 33 % des responsables financiers, met en évidence l’impératif d’innover et d’être efficace dans un environnement concurrentiel dense. En outre, l’instabilité monétaire, concernant 30 % des responsables financiers, complique encore la situation, influençant à la fois les opérations à l’international et les marges bénéficiaires.
 
Aussi, 40 % des responsables financiers voient les régulations ESG comme un défi majeur pour 2024, indiquant l’importance croissante de la durabilité dans la stratégie d’entreprise. Le télétravail et les incertitudes géopolitiques, relevés chacun par 37 % des sondés, posent également des défis variés, depuis le maintien de la productivité et la culture d’entreprise jusqu’à la gestion des complexités du commerce international.
 
« Pour garder le rythme d’un cadre réglementaire en constante évolution, les directeurs financiers doivent être proactifs pour faire face aux risques de fraude et aux défis de conformité. Il est crucial que les directeurs financiers donnent la priorité aux solutions pilotées par l’IA pour acquérir l’agilité et la précision nécessaires pour rester conformes tout en stimulant l’innovation. Adopter ces technologies ne concerne pas seulement l’efficacité ; il s’agit de protéger la réputation de votre organisation et sa viabilité à long terme », affirme Kevin Burns, directeur financier chez Coupa.
 
Méthodologie 
 
L’enquête a été menée auprès de 500 directeurs financiers et leaders financiers en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Irlande, et aux États-Unis. L’enquête a été réalisée en ligne, avec une invitation par courriel, entre novembre et décembre 2023 par Wakefield Research pour le compte de Coupa.
 
À propos de Coupa
 
Avec Coupa, les entreprises opèrent de manière optimale et accélèrent leur croissance. Notre plateforme portée par l’IA intègre les processus de sourcing, de procurement, de supply chain et de finance. Globalement, nous avons aidé plus de 3 000 clients de toute taille à augmenter leurs marges d’exploitation, obtenir des gains d’efficacité opérationnelle, améliorer leur trésorerie et leur gestion du risque tout en continuant à se développer. Pour en savoir plus sur Coupa, rendez-vous sur coupa.com/fr et suivez-nous sur LinkedIn et X (Twitter).
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *