Le réseau l’Orange bleue sera présent à Franchise Expo Paris 2022 qui se déroule du 20 au 23 mars. Objectifs : renforcer ses parts de marché sur un secteur du fitness en pleine croissance et recruter de nouveaux partenaires pour poursuivre son développement en France et en Europe.

 

Créé en 2006, le réseau est aujourd’hui constitué de 400 clubs, 1200 collaborateurs et 400.000 adhérents en France mais aussi en Espagne. Numéro 1 du Fitness en France, l’Orange bleue a su maintenir le cap en 2021. Avec la signature de 50 nouvelles salles et 50 ouvertures en 2021, les ambitions du groupe restent inchangées. D’ici 5 ans, le groupe l’Orange bleue souhaite devenir un des leaders européens des salles de Fitness et de remise en forme avec un objectif de 850 clubs et 900 000 adhérents. Un développement ambitieux et réaliste en France, et à l’International avec l’ouverture de 50 salles en Espagne et Italie d’ici 2027.

 

A Franchise Expo Paris qui se tiendra du 20 au 23 mars, L’Orange bleue présentera aux porteurs de projets désireux de devenir leur propre patron, qu’ils soient indépendants, adhérents, en reconversion professionnelles ou investisseurs professionnels, de belles opportunités sur un marché en pleine croissance autour de ses deux marques phare : L’Orange bleue Mon Coach Fitness et L’Orange bleue Mon Coach Wellness. Le concept Fitness est décliné en 2 modèles : l’un adapté aux zones de chalandises de 30 000 habitants, et l’autre aux zones péri-urbaines et rurales de 15 000 habitants. Ce dernier, offre des opportunités de nouvelles ouvertures dans des secteurs exempts de concurrence.

 

Preuve du succès de son modèle et de la confiance de ses partenaires, 51% d’entre eux sont multi-licenciés. L’objectif est d’atteindre 75% en 2027

 

Du 20 au 23 mars, les équipes seront présentes au Hall 3 de Franchise Expo Paris :

Stand K30 pour l’Orange bleue Mon Coach Fitness

Stand S26 pour l’Orange bleue Mon Coach Wellness

 

Témoignages de 3 multi-licenciés qui ont fait le pari du développement, même en période Covid !

 

Philippe Passel, 61 ans, et Marc Liard, 49 ans, multi-licenciés l’Orange bleue depuis juin 2021 : « Nous avons ouvert 3 clubs en 1 an et demi et cela pendant le COVID ! »

 

Une image contenant texte, personne, extérieurDescription générée automatiquement« Nous sommes deux associés, anciens cadres du secteur Retail. Nous avons eu l’occasion de travailler ensemble sur une mission de conseil et la rencontre s’est bien passée. A tel point que nous avons souhaité envisager notre avenir pro ensemble ! Avec une envie commune d’entreprendre. Nous avons cherché une activité avec un business modèle déjà éprouvé, sans stock à gérer, qui mêle avant tout relations humaines, accompagnement, convivialité et authenticité. Bref, repartir sur une activité qui nous convienne. Nous partageons tous les deux des valeurs communes et notamment celles du sport (engagement, dépassement de soi, esprit d’équipe…), nous nous sommes donc dirigés vers les salles de sport. Après analyse, nous nous sommes rendu compte que c’était un marché très dynamique en France et en Europe.

 L’Orange bleue a retenu notre attention par son authenticité et sa simplicité. Le sport pour tous avec une approche bienveillante du sport bien-être et loisir, des dirigeants accessibles et un business modèle éprouvé avec des investissements limités pour un retour sur investissement rapide. Un des points aussi qui nous a convaincu est l’école de formation en interne avec un catalogue complet. Enfin, L’accompagnement personnalisé des adhérents est aussi pour nous un vrai élément de différenciation sur notre marché…  

Nous avons donc commencé l’aventure en juin 2020 à Châteaudun en Eure-et-Loir. Cela a très bien démarré. Nous avons ensuite ouvert un 2ème club à Senlis-Chamant dans l’Oise, le 14 septembre de la même année. Le lancement a été plus complexe puisque le 2ème confinement a obligé les salles de sports à fermer leur porte pendant plus de 7 mois et cela 1 mois après l’ouverture ! Nous avons mis ce temps à profit pour améliorer le club de Chamant afin d’être véritablement concurrentiel à la reprise. Depuis la réouverture des salles de sport en juin 2021, le club démarre progressivement et nous sommes confiants pour la suite et celui de Châteaudun continue dans sa lancée. Nous ne nous sommes pas arrêtés là puisque le 6 septembre 2021, nous avons ouvert notre 3ème club à 40 minutes de Chamant, à Saint-Just-en-Chaussée, toujours dans l’Oise. Et c’est déjà un beau succès ! Ce club démarre très, très bien. Il est en avance sur son business plan, c’est très encourageant pour le futur. Nous sommes ravis du modèle qui est très efficace et de travailler avec la marque l’Orange bleue et ses équipes. Preuve en est, nous avons déjà d’autres projets en cours d’études. Notre plan de développement prévoit à la fois la création de nouvelles salles mais aussi le rachat de salles déjà existantes si des opportunités se présentent. »

 

 

Clément, 25 ans, et Guillaume, 27 ans, Le Gal, gérants de l’Orange bleue à Matignon (22) : « Mêler passion et entrepreneuriat ! »

 

Une image contenant texte, personne, deboutDescription générée automatiquement« Nous sommes frères et tous les deux étions adhérents à l’Orange bleue à Fougères. Nous avons débuté des formations différentes, un BTS commerce pour Clément et un BTS Industrialisation des produits mécaniques pour moi. Pour autant, nous avons eu très vite l’envie de mêler passion et entrepreneuriat. Le gérant de la salle de Fougères a répondu à nos interrogations et après un 1er rendez-vous avec le réseau l’Orange bleue, nous avons décidé de nous lancer. Clément a notamment suivi une Certification de Qualification Professionnelle (CQP) à l’ENCP au sein de l’Orange Bleue, qui lui permet aujourd’hui d’être coach sportif et d’ainsi dispenser des cours. L’idée est de se répartir les compétences : l’accueil et les inscriptions pour Guillaume, le coaching et les cours pour Clément. Nous avons complété notre équipe en recrutant une 3ème personne pour les cours. Après cette formation, un accompagnement pour trouver notre implantation en nous trouvant des locaux, le suivi de notre business plan et une présence à nos rendez-vous bancaires, le réseau va nous accompagner pour l’ouverture qui est imminente ! Nous allons ouvrir début mars à Matignon, à 30’ de Dinard dans les Côtes d’Armor. Le modèle l’Orange bleue est rassurant d’autant plus que le suivi perdure après l’ouverture : tous les 6 à 8 semaines, une personne du réseau viendra nous auditer pour s’assurer du bon fonctionnement de notre salle. Une vraie chance. Aujourd’hui, les travaux sont terminés, nous sommes dans les starting-blocks ! Idéalement implanté, nous avons déjà plus de 260 inscriptions avant notre ouverture officielle, de quoi être confiant pour l’avenir. »

 

 

Karell Cano, à la tête de 2 mini-clubs au sud-ouest de Toulouse : « La force de l’Orange bleue est de s’adapter aussi aux zones rurales »

 

Une image contenant texte, debout, femelle, signeDescription générée automatiquement« J’ai 2 salles en zone rurale au sud-ouest de Toulouse, et j’ai signé une 3ème cette année. J’ai ouvert ma première salle en novembre 2019, quelques mois avant le début du Covid, le dossier de la 2ème et la signature de la 3ème pendant ! Pour autant cela ne m’a pas arrêtée. Quand j’ai signé avec l’Orange bleue, l’objectif était d’avoir au moins 3 salles. La crise sanitaire a ralenti les choses mais je me suis dit que c’était aussi le moment de se lancer pour être prête pour la reprise. J’ai réussi à obtenir le financement de ma 2ème salle, la preuve que la 1ère fonctionnait bien. En effet, malgré les longs mois de fermeture, elle a très bien démarré et j’ai réussi à atteindre mon seuil de rentabilité en 3 mois. Il y a un engouement qui fait que j’ai également atteint mes objectifs pour ma 2ème salle. A 6 mois d’ouverture, je suis à autant d’abonnés que ma 1ère salle. Cela m’a confortée dans le fait de signer pour une 3ème salle qui devrait ouvrir courant 2023.

Au départ, j’ai fait mon étude de marché seule car je ne voulais dépendre de personne en créant mon entreprise. Mais je me suis quand même renseignée et l’Orange bleue demandait des petits montants d’apports, et le système de licence de marque laisse une certaine liberté et indépendance. Et puis la centrale d’achat, les tarifs négociés, l’accompagnement… autant de critères qui m’ont incité à signer avec l’Orange bleue d’autant que j’avais une très bonne relation avec l’équipe du réseau. La force de l’Orange bleue est de s’adapter aussi aux zones rurales et c’est un argument concurrentiel important. Aujourd’hui, je peux dire que je ne me suis pas trompée sur ce que l’on m’a vendu… et j’en suis très contente ! ».

A propos de l’Orange bleue

Fondée à Rennes en 1996 par son actuel Président Thierry Marquer, l’enseigne l’Orange bleue se développe en licence de marque en France et à l’étranger depuis 2006. Le réseau est aujourd’hui constitué de 400 clubs, 1200 collaborateurs et 400.000 adhérents en France mais aussi en Espagne. La dynamique du réseau repose sur une offre Fitness premium unique basée sur des outils et des méthodes développés spécifiquement pour l’Orange bleue, un accompagnement personnalisé par des coachs diplômés d’état, des valeurs partagées et un maitre mot : la convivialité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.