• Se soigner dans le métavers et guérir dans le monde réel.
  • Sommes-nous en bonne santé ? Nos objets connectés ont la réponse,
  • Intelligences artificielles et naturelles, main dans la main, pour nous soigner,
  • La santé des hommes, la santé du monde,
  • Cette explosion technologique, qui entraine un bouleversement de la santé, va t’elle la faire basculer vers plus d’injustice ?
  • La e-santé s’installe dans notre quotidien.

Paris, le 23 février 2022– MedInTechs, un salon de l’innovation en santé unique au monde, dévoile aujourd’hui les grands enjeux de la santé qui seront présentés lors de l’évènement qui se tiendra à Paris au Parc Floral, les 8 et 9 mars. MedInTechs réunira l’écosystème de la santé, les experts en nouvelles technologies et le grand public, autour des innovations qui révolutionnent le monde de la santé. M. Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé sera présent sur MedInTechs le mercredi 9 mars.

L’innovation en santé s’articulera autour de conférences (environnement et santé, cancérologie, psychiatrie, cardiologie, les promesses de l’ARN messager, la nutrition, etc…) , de conférences-ateliers interactifs (le monde de l’Intelligence Artificielle, la robotique ou encore les objets connectés), et de stands (dernières innovations en santé numérique) et à travers des parcours thématiques.

« L’évolution du monde de la santé remet le patient au centre des décisions qui le concerne. A l’occasion de MedInTechs, de nombreuses innovations en santé et e-santé seront dévoilées pour faciliter la prise en charge des patients à domicile ou lors de leurs parcours de soins. Les innovations en santé nous élèvent vers une médecine plus personnalisée, préventive, et prédictive» explique le Docteur Julien Schemoul, Co-fondateur de MedInTechs rhumatologue praticien hospitalier.

Le parcours de santé et de soins vers une prise en charge personnalisée, préventive et prédictive

Se soigner dans le métavers et guérir dans le monde réel. 

Déjà aujourd’hui, porter un casque de réalité virtuelle (VR) et se laisser plonger dans des univers 3D, permet de réduire anxiété et douleurs lors d’actes invasifs ou au bloc opératoire, c’est ce que propose Bliss Digital Thérapeutics. De nombreuses autres possibilités existent ou sont à l’étude, telles que Art Design Story qui permet d’effacer la distance qui sépare les patients institutionnalisés de leurs familles grâce à la création d’un univers qui mêle réalité et virtuel. Les applications sont nombreuses : former les soignants par des mises en situations virtuelles, former les patients à leur propre maladie. 

L’émergence de plusieurs métaverses (Decentraland, the Sandbox, Meta…) ouvre encore de nouveaux horizons. Aurons-nous bientôt des cliniques virtuelles ? Le sujet peut faire sourire, mais quand on voit l’essor de la Réalité Virtuelle aujourd’hui, et de ses réelles implications, de son utilité dans l’éducation thérapeutique du patient… Quelque part dans le métaverse, les patients pourraient se réunir pour discuter de leur pathologie, réduire leurs douleurs, apprendre sur leurs pathologies, et ce potentiellement gratuitement et facilement accessibles depuis chez soi…C’est le sujet que présentera le docteur Nathaniel Scher lors d’un atelier: Métaverse et médecine, le 9 mars à 15h

Sommes-nous en bonne santé ? Nos smartphones, nos objets connectés ont la réponse. 

Aujourd’hui, les objets connectés, les smartphones, ont une puissance de calcul phénoménale (dix mille fois plus puissant que l’ordinateur Block II qui a permis à l’homme de marcher sur la lune),  et possèdent de nombreux capteurs (Géolocalisation, Galilée, Gyroscope, micros, lumière, empreintes digitales, électrocardiogramme, …).

En utilisant cette puissance, et ces capteurs, nous pouvons d’ores et déjà diagnostiquer précocement de nombreuses maladies cardiovasculaires, pulmonaires, psychiatriques … C’est par exemple ce que propose Apnéal : posez votre smartphone sur votre torse pendant la nuit, et il vous permettra de diagnostiquer un éventuel syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAOS). Autre révolution : Whitings propose d’inviter un laboratoire du sommeil directement chez vous, en plaçant un capteur sous votre lit, qui détectera votre respiration vos mouvements et jusqu’aux battements de votre cœur. 

Nous accédons petit à petit à une toute nouvelle manière de communiquer avec notre corps, à le comprendre. Il ne s’agit plus de voir son docteur ponctuellement pour lui parler des symptômes ressentis ces 3 derniers mois, mais bien de laisser de minuscules appareils apprendre à nous connaître pour diagnostiquer et même prédire des pathologies le plus tôt possible.

Intelligences artificielles et naturelles main dans la main, pour nous soigner.

L’Intelligence Artificielle (IA) fait partie des révolutions technologiques les plus impactantes de ces dernières années. Grâce à l’Intelligence Artificielle, nous pouvons analyser des fonds d’œil, nous pouvons détecter des fractures sur radiographies, et nous pouvons aussi analyser grâce à des capteurs, nos émotions, positives et négatives, pour apprendre à les contrôler. Rendez-vous compte, aujourd’hui une intelligence artificielle peut aider à un être humain à contrôler ses émotions par rétro-feedback. C’est notamment ce que propose myBrain technologies. Vous pourrez tester ce casque, validé cliniquement sur un stand, et comprendre l’apport de l’IA dans la santé lors d’une de nos nombreuses conférences, ateliers ou stands.

La santé des hommes, la santé du monde 

Le désastre climatique qui s’annonce, nous pousse à la réflexion et à l’action. A ce titre, notre santé, restera un des enjeux majeurs des prochaines décennies car nous devrons nous adapter aux modifications de notre environnement. Le bien-être, et l’espérance de vie en bonne santé deviennent peu à peu les nouveaux critères d’une société qui va bien. Une conférence sur le thème du OneHealth fera le lien, entre notre santé et celle du monde, le mardi 8 mars à 11h en présence du Professeur Jean-François Mattéi, ancien ministre de la Santé et ancien président de l’Académie de médecine, du Professeur Barbara Dufour et de Thierry Caquet, Directeur scientifique environnement INRAE.

Par ailleurs, les métiers de la santé seront aussi mis à l’honneur à travers des ateliers sur les métiers de demain par l’APEC et Pole Emploi. La filière santé est porteuse d’espoir pour les générations en quête de sens, une des rares professions qui répondent à ce besoin. Des job datings ouverts aux visiteurs viendront illustrer la diversité des métiers proposés.

Cette explosion technologique, qui entraîne un bouleversement de la santé, va-t-elle la faire basculer vers plus d’injustice ? 

Comment éviter que des technologies toujours plus pertinentes, mais aussi toujours plus coûteuses, ne deviennent accessibles qu’aux connectés et accentue la fracture numérique dans notre pays. 

La réponse passe probablement par une solution multiple. Dans un premier temps l’optimisation du parcours de soin, permettra probablement d’accroître son efficacité et diminuer les coûts. Ce qui sera débattu lors de la conférence : L’innovation numérique au service des parcours de soins, le mercredi 9 mars 2022 à 14h avec MesDocteurs, l’AP-HP, PariSanté Campus et Future4Care.

Des solutions concrètes permettant une meilleure organisation de notre système de soin seront exposées, comme par exemple, Presage Care qui prédit le passage aux urgences des personnes âgées, et donc d’agir en amont en proposant par exemple une téléconsultation rapide grâce à MesDocteurs. Par ailleurs, Hopia permet de faciliter l’établissement de planning des équipes soignantes à l’hôpital ou encore Biosency qui via un bracelet connecté, permet la télésurveillance des patients insuffisants cardio-respiratoires.

La e-santé s’installe dans notre quotidien

La médecine de demain c’est aussi une médecine de proximité ou tout un chacun de fera soigner à domicile.

Plusieurs sociétés ont pris ce cap comme Axomove, une application e-santé qui prend en charge de manière personnalisée et à distance les problématiques de santé physique comme les troubles musculo-squelettiques (TMS) ou encore la rééducation.

De nombreuses applications transforment votre smartphone en réel outil de diagnostic parfois, de suivi ou même d’accompagnement dans votre maladie, ce que fait par exemple Wefight, qui met dans votre poche un assistant virtuel, prêt à répondre à vos questions spécifiques, médicales, à chaque moment de votre prise en charge.

Citons encore la start-up Baracoda qui connecte tous les accessoires pour mieux gérer votre santé, comme un tapis de bain connecté pour suivre son poids ou pour réaliser des semelles orthopédiques.

Toutes ces start-ups seront présentes au sein de MedInTechs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.