sam. Juil 20th, 2024

GBP

Pari réussi pour la Banque d’Angleterre ! L’inflation au Royaume-Uni a atteint 2% sur un an en mai. Bonne nouvelle. Dans la foulée, la livre sterling a rebondi.
Une première baisse des taux est désormais envisageable en août. Les élections générales du 4 juillet ne pèsent pas sur la devise.

EUR

L’euro baisse. Mais ce n’est pas lié au processus électoral en France. Les investisseurs pensent que la contrainte budgétaire sera telle pour le prochain gouvernement qu’il devra mettre de l’eau dans son vin.
C’est également notre avis. Une baisse des taux est envisageable en septembre.

JPY

Toujours compliqué pour le yen japonais. Nous sommes convaincus que Pékin souhaite une devise faible afin de soutenir son économie (via les exportations) et de faire venir des capitaux étrangers à la recherche d’entreprises faiblement valorisées en bourse. C’est d’ailleurs ce qui s’est produit depuis le début d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *