mar. Juin 18th, 2024

accepter les factures électroniques. Par la suite, d’ici 2026, elles auront également l’obligation d’émettre toutes leurs factures au format électronique (source).

Un changement essentiellement motivé par la volonté d’améliorer la détection de la fraude à la TVA : en moyenne, ce sont 50 milliards d’euros qui disparaissent chaque année en Europe.

En parallèle, cette obligation représente une formidable opportunité pour booster la compétitivité des entreprises en :

  • Allégeant la charge administrative & apportant un gain de productivité ;
  • Réduisant les délais de paiement ;
  • Simplifiant les déclarations de TVA grâce à un pré-remplissage ;
  • Optimisant le pilotage de la politique économique grâce à la connaissance en temps réel de l’activité des entreprises.

Reste un défi de taille : anticiper cette transition, car ce règlement implique de nouvelles obligations pour les entreprises telles que l’e-reporting ou l’e-invoicing.

Mathieu Dumasdelage, CEO et fondateur de Deltic, un logiciel de dématérialisation des documents et processus fournisseurs et clients, fait le point sur les conséquences liées à la facturation électronique obligatoire et explique comment se mettre en conformité avant 2024. 

La future obligation de facturation électronique doit se préparer dès maintenant

Le déploiement de l’obligation de facturation électronique, qui concerne toutes les entreprises assujetties à la TVA établies en France, se fera progressivement :

  • À compter du 1er juillet 2024 : en réception à l’ensemble des assujettis et en transmission aux grandes entreprises ;
  • À compter du 1er janvier 2025 : en transmission, pour les entreprises de taille intermédiaire ;
  • À compter du 1er janvier 2026 : en transmission, aux petites et moyennes entreprises et microentreprises.

Les organisations vont donc devoir assumer de nouvelles tâches telles que l’e-reporting (envoi des données de facturation sur la plateforme nationale) et l’e-invoicing (émission et réception des factures électroniques).

3 nouveaux acteurs dans le processus de facturation

Les factures électroniques fournisseurs et clients vont désormais transiter obligatoirement par la PPF (Plateforme Publique de Facturation) mise en place par l’administration fiscale.

Portail Public de Facturation (PPF)Cet opérateur possède un rôle pivot entre les entreprises, les acteurs et l’administration fiscale pour l’échange des factures. Il concentre aussi les données de facturation, requises pour le e-reporting.

Plateforme de Dématérialisation Partenaire (PDP). Ces plateformes de services interviennent en amont et en aval de la PPF. Elles sont immatriculées par les organismes fiscaux et certifiées par l’Etat. Elles sont donc habilitées à répondre aux diverses obligations prévues par la réforme. Ces plateformes de services sont en charge des contrôles, de l’extraction des données requises, des factures et de leur transmission au PPF, ainsi que des retours de statuts et du e-reporting.

Opérateur de Dématérialisation (OD). Ce sont des acteurs qui proposent des services de dématérialisation et d’automatisation des processus de factures.

Ainsi, 2 modèles de dépôt vont être possibles dès 2024 pour respecter ces nouvelles obligations :

  • Le modèle en V : le dépôt et la réception se feront directement par les entreprises sur la PPF ;
  • Le modèle en Y : les acteurs (OD/PDP) se chargeront du dépôt et de la réception des factures et données des entreprises via la PPF.

Deltic avec son logiciel de dématérialisation sera à la fois OD et PDP, ce qui lui permettra d’accompagner ses clients dans cette démarche de facturation électronique obligatoire sans que ces derniers s’occupent de la transition.

Un véritable tremplin pour profiter de tous les avantages de la dématérialisation

 Via Deltic, au-delà de la nouvelle réglementation, les entreprises ont l’opportunité de dématérialiser l’ensemble de leur processus de gestion fournisseurs et clients.

À la clé, un véritable gain de temps et d’argent grâce à l’amélioration de la gestion administrative, financière et comptable de l’entreprise.

Les tâches à faible valeur ajoutée sont supprimées, ce qui permet aux équipes de se consacrer uniquement sur celles qui comptent.

Conforme à la réglementation, Deltic permet aux structures ayant de 20 à 1 000 employés de :

  • Dématérialiser les documents et factures ;
  • Mettre en place un archivage sécurisé et simplifié ;
  • Disposer d’un processus automatisé et fluidifié ;
  • Digitaliser la gestion RH.

10 ans d’expérience dans la dématérialisation des documents

Créé en 2013, Deltic va plus loin qu’un simple logiciel de GED en intégrant toutes les spécificités métiers, via des solutions modulables qui permettent de dématérialiser l’ensemble du processus (commande, réception, contrôle ligne à ligne des factures…).

Derrière l’outil, il y a ainsi un véritable accompagnement basé sur l’humain et la personnalisation. De plus, à chaque étape (installation, formation, maintenance), le suivi est réalisé par un interlocuteur dédié qui maîtrise les problématiques spécifiques à chaque activité.

Les chiffres-clés

  • 10 ans d’existence ;
  • 35 collaborateurs ;
  • 1 000 clients ;
  • 2 millions de CA en 2022.

98,2 % de clients satisfaits

Brut, Veolia, Crédit Agricole, Weight Watchers, Euromaster, Normandie Logistique… Depuis une décennie, Deltic accompagne ses clients en les aidant à rendre simple le complexe.

Voici un aperçu des témoignages reçus :

“Depuis que la solution a été implémentée, nous sommes vraiment très satisfaits. Elle centralise l’information et nos process ont gagné en fluidité et rapidité. Le changement est notable avec la disparition complète des factures papiers.

Pour résumer : gain de temps, gain de place, archivage facile d’accès, fluidité des process, uniformisation et facilité d’usage.

Le service client chez Deltic est très réactif et répond rapidement à nos sollicitations. Les points de suivi à 6 mois et 1 an avec notre chargé de projet dédié, Antonin, ont été très appréciables. Cela permet de faire un retour d’expérience important. À maintenir forcément. ”

Steven Boulain – Responsable Comptable & Cristel Moullé-Berteaux – Directrice Administrative et Financière – Établissement scolaire Saint-Dominique

À propos de Mathieu Dumasdelage, CEO et fondateur

Mathieu Dumasdelage travaillait auparavant dans une entreprise de copieur, en tant que vendeur. Au sein de cette organisation, il a monté le pôle GED après avoir constaté les problématiques liées au papier et identifié le potentiel de développement du numérique.

Il a décidé de lancer Deltic en 2013, à partir d’un constat fait lors de ses précédentes expériences : la majorité des entreprises étaient basées presque uniquement sur la culture du résultat financier et peu sur l’humain.

    “J’ai voulu relever le challenge de lier bons résultats financiers, politique humaine très forte et une satisfaction clients irréprochable.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *