Il y a urgence à protéger tous les bâtiments contre la chaleur !

Savez-vous que les vagues de chaleur que nous subissons actuellement sont un effet du réchauffement climatique ?

Alors que le mois de mai 2022 a été le plus chaud jamais enregistré en France (source), il faut s’habituer à ces épisodes qui vont aller en s’aggravant. Ainsi, selon Météo France, les canicules seront deux fois plus fréquentes d’ici 2050 (source).

Or, en parallèle, il faut réduire notre consommation d’énergie comme viennent de le rappeler Engie, EDF et TotalEnergies (source). Un changement de paradigme est nécessaire pour contenir les émissions de gaz à effets de serre et tendre vers plus de sobriété.

Concrètement, cela signifie que dès maintenant et pour les années à venir, il va falloir trouver des pistes alternatives pour rafraîchir les bâtiments. La climatisation, trop énergivore, est désormais considérée comme une option archaïque.

La peinture blanche réflective anti-chaleur pour toiture Enercool s’applique sur tout type de revêtements de toiture, avec des résultats bluffants.

    « En baissant la température de la surface du toit de 40°C, le gain thermique à l’intérieur des bâtiments peut aller jusqu’à 6°C en moins, offrant ainsi un confort optimal en été. Une baisse significative qui se ressent immédiatement suite à l’application. Les bâtiments encore non équipés de climatisation pourront s’en passer avec cette solution et préserver le confort des occupants : logements, crèches, écoles, bureaux … »

Une solution d’avenir pour rafraîchir les villes préconisées par l’ADEME et le GIEC

Face à l’accélération du réchauffement climatique, les experts scientifiques préconisent d’agir pour réduire les îlots de chaleur urbains. L’ADEME souligne notamment qu’ils constituent « un facteur d’aggravation de la vulnérabilité des villes en cas de vague de chaleur » (source).

Parmi les solutions mises en avant, il y a notamment l’application d’un revêtement réfléchissant à albédo élevé sur les toits afin d’atteindre l’inertie thermique.

Avec, à la clé, des bénéfices tangibles. L’ADEME constate notamment une baisse de 20% en moyenne de la demande énergétique des bâtiments résidentiels et commerciaux avec l’application d’un « cool roof » (albédo 0,6) par rapport à une toiture en asphalte (albédo 0,2) (Akbari & Konopacki, 2004).

Dans ce contexte, la peinture réflective Enercool représente une formidable opportunité pour se sentir bien dedans quand il fait chaud dehors.

Elle évite l’usage de la climatisation ainsi que tous ses effets négatifs (coût, pollution, forte consommation d’énergie, bruit) puisqu’elle agit de façon passive durant tout l’été. Il faut notamment savoir que la clim’ représente à elle seule 15,5 Twh de consommation d’énergie (Source : Ademe, la climatisation dans le bâtiment – Nov. 21).

Maxime Claval souligne :

    « Si tous les bâtiments équipés de climatisation sont repeints, nous pouvons réaliser une économie d’énergie de 40%. Cela représente environ 6,2TWh/an,… soit l’équivalent de la production d’un réacteur nucléaire sur 1 an ! »

Comment ça marche ?

Avec un pouvoir réfléchissant de 83%, la peinture réflective réfléchit les rayons du soleil, dont les infrarouges, et résiste aux ultra-violets pour protéger durablement les bâtiments de la chaleur. Enercool peut ainsi intervenir sur tous types de bâtiments, à partir du moment où ils possèdent un toit plat (EPDM – Membrane bitumineuse – Zinc – Bac acier – …) :

  • Entreprises du secteur tertiaire ou industriel (dans ce cas un calcul thermique est réalisé pour évaluer le temps de retour sur investissement par rapport à la climatisation, en général estimé à 4 ans) ;
  • Maisons d’habitation.

De plus, la peinture réflective a une durée de vie minimale de 10 ans et ne crée aucune surconsommation en hiver.

Et bientôt…
Enercool va lancer dès cet été de nouveaux produits anti-chaleur : des peintures spéciales de rénovation de toiture aux couleurs Tuile et Ardoise (gamme Colors) pour faire profiter toutes les toitures des bénéfices de cette solution anti-chaleur.

Un intérieur cosy et économique

La peinture de la start-up permet d’éviter la surchauffe de son toit, de limiter son besoin de froid ou de rester au frais chez soi sans utiliser la climatisation. Une solution pour préserver son confort d’été ou c’est son pouvoir d’achat.

Un accompagnement à 360° par une équipe d’experts

Enercool, c’est aussi un suivi complet de tous les projets de réfection de toiture des bâtiments industriels.

Sa force ? Disposer de son propre bureau d’étude. La jeune pousse va ainsi se charger de tout : analyse de la consommation d’énergie, estimation des économies possibles, mise en œuvre du projet par un chef de chantier qui pilote l’application de la peinture par des partenaires locaux certifiés Mase.

La sécurité et la qualité de la prestation sont donc garanties à 100%.

Les particuliers qui le souhaitent peuvent également réaliser les travaux eux-mêmes. La peinture s’applique très simplement : il suffit de mettre une primaire d’accroche pour tous types de toitures puis deux couches de peinture réfléchissante Sunprotect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.