sam. Fév 24th, 2024

Créée en 2023, Matis crée et distribue des clubs deals innovants dédiés aux investissements dans l’art du XXe siècle sous forme d’obligations convertibles. L’entreprise est née de la rencontre de deux experts de l’art et de l’investissement, Arnaud Dubois, fondateur de la société de gestion de patrimoine artistique Arnaud Dubois Associates, et François Carbone, cofondateur d’Anaxago. Grâce à un agrément obtenu fin 2023 auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qu’Arnaud Dubois et François Carbone, experts dans les domaines de l’art et de l’investissement, lancent Matis avec l’ambition d’apporter les meilleurs standards de l’investissement dans le marché de l’art. Avec un ticket d’entrée de 20.000€, Matis a pour ambition d’institutionnaliser le marché du Blue-chip art, celui d’œuvres du XXe siècle d’artistes de renommée internationale dont la valeur est supérieure à 500.000€. La société permet en effet d’investir dans des club deals d’œuvres d’artistes blue chip de renommées mondiales – comme Warhol, Kusama ou Basquiat – dont le prix d’acquisition des œuvres dépasse bien souvent le million d’euros. L’investissement dans ces club deals est proposé à partir de 20.000€, sous forme d’obligations convertibles. Matis est la première société française à proposer des investissements en club deal d’œuvres d’artistes du XXe siècle de renommée internationale. L’agrément délivré par l’AMF lui permet de proposer son offre partout à travers l’Europe et d’encadrer les règles des émissions obligataires assurant transparence des frais, de l’information, des flux financiers et des bonnes pratiques. Matis vise à délivrer une performance (non garantie) supérieure à l’Indice Artprice 100©, qui a démontré une performance annuelle moyenne de 9% par an depuis 2000 [2]. À titre d’exemple, sur les 100 dernières pièces vendues par Arnaud Dubois et son équipe, au travers de leur précédente entreprise, Arnaud Dubois Associates, le TRI [4] moyen était de 36% [5]. Par ailleurs, la société Matis, qui cible 200 millions d’euros d’investissement d’ici 3 ans, vise à devenir le leader d’un marché de l’investissement dans l’art qu’elle estime représenter près de 15 milliards d’euros annuels à terme. Depuis son lancement commercial en mai 2023, la société Matis a déjà finalisé près de 7 club deals, d’une valeur comprise entre 500.000 et 1.700.000 euros, sur des œuvres d’Andy Warhol, Yves Klein, Simon Hantaï, Jean Dubuffet, François-Xavier Lalanne et Yayoi Kusama.

« L’expertise et les compétences de valorisation de nos équipes distinguent Matis pour sa capacité à discerner et à sélectionner les opportunités du marché de l’art, tout en construisant une technologie propriétaire faisant de la société l’un des acteurs les plus informés de ce marché. Notre ciblage méticuleux des artistes et de leurs œuvres dépasse les tendances éphémères, affirmant notre conviction pour la constitution d’un portefeuille à la valeur artistique et financière à la fois performante et unique », précise Arnaud Dubois, Directeur des investissements de Matis.

Notre solution répond également à une attente des investisseurs qui recherchent des alternatives aux placements classiques comme l’immobilier et les marchés boursiers. Pour preuve, en 2022, plus de 50% des family offices considèrent l’art comme un moyen de protéger le portefeuille de leurs clients investisseurs contre l’inflation contre seulement 18% en 2021. ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *