Dedienne Multiplasturgy® Group

Lorsqu’ils doivent être lavés, il suffit de mettre les masques et leurs filtres démontables au lave-vaisselle à 60°C. Ils peuvent également être stérilisés à 130° si besoin.

Le secret des masques ProtectivTM : la matière première.

La matière première des masques ProtectivTM est un bio-plastique appelé le PA11, ce qui signifie Rilsan® polyamide 11 – polymère haute performance 100% biosourcé, fabriqué par Arkema.

Ce bio-plastique est une matière totalement recyclable obtenue à partir d’huile de ricin. Aucun pétrole n’est utilisé. Le seul inconvénient de cette matière est son prix : les bio-plastiques coûtent plus cher que les produits issus du pétrole.

Dedienne Multiplasturgy® Group a opté pour le PA 11 pour plusieurs raisons :

ü Souhaitant développer des produits éco-conçus, il était essentiel que la matière première soit totalement recyclable.

ü Le PA 11 est fourni par Arkema, une autre entreprise industrielle basée également en Normandie : les distances sont limitées pour son transport, un autre bon point environnemental.

ü Le PA 11 est une matière très high tech que l’entreprise utilise au quotidien pour les pièces qu’elle produit pour l’aéronautique et l’automobile.

ü Ce bio-plastique a d’excellentes propriétés mécaniques, thermiques, hypoallergéniques et permet de s’adapter à la forme de chaque visage grâce à son thermoformage.

 

Des masques fabriqués grâce à des imprimantes 3D.

Selon les modèles, les produits ProtectivTM sont fabriqués soit sur des imprimantes 3D grandes séries, soit sur des machines d’injection. Le Groupe a la faculté d’adapter son outil de production en fonction de la demande pour pouvoir produire rapidement et en grande quantité, jusqu’à 10 000 masques par jour.

 

Grâce à sa matière première, les masques ProtectivTM présentent de nombreux avantages.

ü Un maximum de confort :
• Ils sont ultra légers. ProtectivTM R, ne pèse que 15 grammes et est à ce titre le masque le plus léger du marché.
• Extrêmement souples.
• Ils épousent la morphologie de chaque visage grâce au thermoformage.

ü Ils sont non irritants car hypoallergéniques, pour convenir parfaitement aux peaux les plus sensibles.

ü Ils permettent de parler car ils ne collent pas aux lèvres.

ü Côté sécurité, le porte-filtre en forme de rosace, de petite taille, limite les rejets et donc la propagation des virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.