mar. Avr 23rd, 2024

Les enjeux de réduction des emballages et de décarbonation appellent une réponse concrète et urgente face au défi climatique. Convaincu que le réemploi est l’un des vecteurs d’avenir pour l’industrie du verre, Verallia, 1er producteur européen et 3e producteur mondial d’emballages en verre pour les boissons et les produits alimentaires, accélère les initiatives dans ce domaine en Europe. Depuis plus de 3 ans le Groupe est pleinement engagé dans le développement du réemploi et travaille à une solution viable pour la planète et les individus. Entre 2023 et 2024, plusieurs projets structurants seront ainsi déployés en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie.

VERALLIA, UN ACTEUR PROACTIF ET ENGAGE EN MATIERE DE RÉEMPLOI DU VERRE

Très proactif sur le sujet, Verallia s’inscrit parmi les pionniers du réemploi du verre. En lien avec sa raison d’être « réimaginer le verre pour construire un avenir durable », le Groupe s’est en effet engagé depuis 2020 à favoriser l’innovation pour réduire les émissions de CO2, accroître le taux de verre recyclé dans ses productions et développer le réemploi. Le Groupe a pour objectif de réduire ses émissions de 46 % (en valeur absolue, scopes 1 et 2) et vise la neutralité carbone en 2050. La composition du verre, comme ses propriétés intrinsèques de conservation et de sécurité, en font l’un des matériaux privilégiés pour le réemploi. Circulaire par nature, le verre peut en effet être réutilisé jusqu’à 30 ou 50 fois sans s’altérer, avant d’être 100 % recyclé, sans perte de matière.

Fort levier d’impact environnemental, le réemploi permettrait de diviser par quatre la consommation énergétique et les émissions de CO2 des bouteilles en verre1. Or, structurer une telle filière est un défi à tous les niveaux. Cela suppose de repenser à la fois la chaîne de valeur et logistique du verre, de sa conception technique à sa collecte et jusqu’à son lavage, en passant par la structuration de nouveaux modèles en matière de réemploi, sur des marchés aux maturités et contextes réglementaires hétérogènes ; mais également d’accompagner l’évolution des comportements des consommateurs dans cette démarche. Wendy Kool-Foulon, Directrice RSE et juridique du groupe Verallia, précise : « Nous sommes convaincus du potentiel du réemploi et sommes à l’initiative de plusieurs groupes de réflexion « Re-use Lab » qui réunissent tous les acteurs de l’écosystème depuis plus de trois ans. C’est un travail de fond, qui nécessite une étroite collaboration avec nos parties prenantes pour permettre d’en faire une solution économiquement et écologiquement viable. Nous entrons désormais en phase d’accélération et concrétisons plusieurs projets pilotes en Europe. Les résultats de ces phases de tests orienteront notre stratégie et devront soutenir la création de filières de réemploi à l’échelle nationale dans les pays où nous opérons. ».

DES INITIATIVES LOCALES ET PROJETS PILOTES LANCES SUR PLUSIEURS MARCHÉS EUROPÉENS

Allemagne : des bouteilles de vin réemployables pour 2024 En Allemagne, pays particulièrement mature en matière de réemploi, Verallia investit dans sa propre gamme nationale de bouteilles de vin 0,75 litre réutilisables et disponibles en deux teintes. Un projet d’envergure qui permet à la filiale de se positionner comme l’une des pionnières du réemploi et un prestataire de services complet pour la fabrication, la livraison, le nettoyage et la logistique. Disponible dès le deuxième trimestre 2024, cette gamme a été spécifiquement développée pour répondre aux contraintes de standardisation et de robustesse qu’imposent le réemploi, tout en conservant une liberté de personnalisation à travers la création de décors spécifiques et en laissant aux vignerons la possibilité d’exprimer leur propre identité. Espagne : un projet vinicole innovant financé par l’Europe Le groupe Verallia est impliqué en Espagne dans un vaste groupe de travail mené par la fédération espagnole du vin (FEV).

Ce groupement travaille sur un projet pilote baptisé REBO2VINO dont l’objectif est d’analyser l’impact et la viabilité d’un système de réutilisation des bouteilles au sein du secteur vinicole, sur tous les maillons de la chaîne de valeur et de cycle de vie du produit. Cette gamme, développée en collaboration avec des laboratoires internationaux, répond à un besoin d’optimisation du nombre d’utilisations de chaque bouteille. Ce projet, soutenu par l’Europe à hauteur de 563 000 €, est une première étape avant de développer ce modèle à l’échelle nationale en CHR. Les travaux de ce groupe de travail se poursuivront jusqu’en mars 2025, afin de déployer ce modèle à l’échelle européenne. France : Verallia concrétise son projet pilote avec Bout’ à Bout’ Parmi les nombreuses initiatives locales de réemploi, la startup nantaise Bout’ à Bout’, fondée en 2016, a retenu l’attention du Groupe pour sa capacité à piloter tout le cycle de réemploi, de la collecte des emballages en verre au lavage jusqu’à la redistribution. Sur l’année 2022, Bout’ à Bout’ a collecté dans les Pays de la Loire plus de 700 000 bouteilles réemployables auprès de 220 points de vente et de collecte partenaires.

A l’occasion d’une levée de fonds visant à financer son développement, Verallia France a pris une participation minoritaire et apportera son savoir-faire technique et logistique afin d’accompagner ce changement d’échelle. Une première étape au développement d’une filière dédiée en France. Italie : un « Re-use Lab », préambule à son propre projet pilote À l’issue d’un « Re-use Lab » mené en mars 2023, l’Italie a réuni plus d’une centaine d’acteurs clés afin de faire le point sur les circuits d’économie circulaires présents sur le marché local et les opportunités de développement du réemploi – posant ainsi les bases d’un futur projet pilote. Une nouvelle occasion pour Verallia d’affirmer, auprès de tous les acteurs de la chaîne de valeur, sa position de précurseur dans le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *