lun. Fév 26th, 2024

N°1 : La croissance du marché immobilier 

Depuis maintenant plusieurs années, le marché immobilier connaît une croissance presque constante. La période du Covid-19 et des confinements successifs n’avait pas réellement impacté cette dernière, bon nombre de particuliers et même d’entreprises ayant alors opéré un changement de vie radical en cherchant à acheter des biens en province ou dans des lieux insolites et dépaysants, aussi bien en tant que résidence principale qu’en tant qu’investissement locatif.

Selon les prévisions, la croissance du marché immobilier devrait être soutenue par la demande croissante de logementsl’urbanisation continue ou encore la baisse des prix dans certaines grandes villes. Cela signifie que les investisseurs immobiliers peuvent s’attendre à une augmentation de la valeur de leur propriété au fil du temps, ainsi qu’à des rendements attractifs sur leurs investissements. Une première bonne raison de se lancer dans l’investissement immobilier en 2023 !

N°2 : La stabilité offerte par des revenus locatifs 

Il est indéniable que les investisseurs immobiliers sont en mesure de générer des revenus réguliers grâce à la location de leur propriété. Dès lors, les loyers perçus représentent un flux de trésorerie particulièrement stable et fiable, aussi bien à court terme qu’à long terme.

De plus, il faut garder à l’esprit que les loyers ont tendance à augmenter au fil du temps, sans distinction entre les grandes villes et la province, ce qui peut aider à compenser l’inflation.

Pour savoir comment réussir votre premier investissement locatif, c’est par ici !

N°3 : Les nombreux avantages fiscaux 

Le fait d’investir dans l’immobilier offre également un certain nombre d’avantages fiscaux intéressants. On peut notamment citer les dépenses liées à la propriété, telles que les taxes foncières et les frais de réparation, qui peuvent être déduites des impôts sur le revenu locatif.

Il est également possible de déduire les intérêts hypothécaires payés sur le prêt hypothécaire utilisé pour acheter la propriété locative ou encore la valeur de l’amortissement de la propriété.

Par exemple, le dispositif Censi-Bouvard permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en investissant dans une résidence de services meublée. La réduction d’impôt est alors de l’ordre de 11% du prix d’achat du bien immobilier, étalée sur 9 ans. À noter que le statut LMNP n’est pas cumulable avec ce dispositif

Concernant la loi Malraux, elle accorde une réduction d’impôt dès lors que vous avez investi dans l’ancien afin de rénover, notamment lorsque le bien est situé dans un secteur sauvegardé. La réduction d’impôt est alors de 22% ou 30% du montant des travaux de restauration, suivant encore une fois la situation géographique du bien.

N°4 : La possibilité de se constituer un patrimoine durable 

Investir dans l’immobilier, soit investir dans la pierre, reste la méthode privilégiée des investisseurs pour se constituer un patrimoine durable, aussi bien pour l’avenir, pour préparer l’âge de la retraite que pour étoffer le patrimoine familial.

Les propriétés immobilières peuvent ainsi être conservées et transmises à la prochaine génération, ce qui peut aider à créer une richesse à long terme pour les investisseurs. De plus, il faut garder à l’esprit qu’un investissement locatif peut parfaitement être revendu ou bien être utilisé en tant que résidence principale à un moment donné, et inversement.

N°5 : La diversification de son portefeuille d’investissements 

N’importe quel investisseur expérimenté ou bien passionné cherche avant tout à diversifier son portefeuille d’investissements. Or, l’immobilier constitue justement une excellente manière de diversifier son portefeuille initial d’actions ou autres tout en misant sur le long terme.

Investir dans l’immobilier permet ainsi de bénéficier d’une sorte de protection contre les fluctuations du marché boursier et aide à réduire le risque global supporté par le portefeuille d’investissement, augmentant in fine la stabilité financière de l’investisseur.

N°6 : La création de valeur 

Au-delà des avantages précédemment cités, il est important de souligner que l’immobilier reste un secteur d’investissement qui se prête parfaitement à la création de valeur.

On entend par là qu’il est tout à fait possible d’acheter des propriétés en mauvais état, de les rénover puis de les revendre afin de réaliser un profit plus ou moins important. Une telle création de valeur est ainsi accessible aux investisseurs de toutes envergures, aussi bien aux débutants disposant d’un budget limité qu’aux plus expérimentés souhaitant se lancer dans un immeuble résidentiel ou un bien haut de gamme.

N°7 : L’effet de levier propre à l’immobilier 

Vous avez sans doute déjà entendu ce terme quelque part : « l’effet de levier ».

L’effet de levier constitue un avantage unique propre à l’investissement immobilier. Il signifie que les investisseurs peuvent utiliser l’argent emprunté pour acheter des propriétés immobilières, ce qui leur permet ensuite d’augmenter leur retour sur investissement.

Par exemple, si un investisseur achète une propriété pour 300 000 € en utilisant 100 000 € de son propre argent et 200 000 € empruntés, et que la propriété est par la suite vendue pour 400 000 €, l’investisseur aura réalisé un gain en capital de l’ordre de 100 000 € sur un investissement initial de seulement 100 000 € en fonds propres.

N°8 : L’accès à un potentiel flux de trésorerie positif et régulier 

Pour rebondir sur la stabilité des revenus locatifs précédemment évoqués, il est utile de mentionner qu’un investissement immobilier fournit également un flux de trésorerie potentiellement positif ainsi que régulier.

On entend par là qu’un investissement immobilier locatif peut en arriver à « se payer tout seul » et même faire vivre partiellement ou totalement l’investisseur, c’est-à-dire que les recettes générées vont excéder l’ensemble des frais engagés. Par exemple, si un investisseur achète une propriété locative pour 300 000 € et la loue pour 1 500 € par mois, avec des dépenses mensuelles globales de 1 000 € pour assurer tant les remboursements hypothécaires, les impôts fonciers, l’assurance que les frais de gestion, il peut alors générer un flux de trésorerie mensuel de près 500 €. Sur une année, cela équivaut ainsi à un revenu annuel de l’ordre de 6 000 €.

N°9 : Les nombreuses aides d’État disponibles 

Le secteur de l’immobilier est également très intéressant pour investir au regard des nombreuses aides d’État disponibles.

Entre le Prêt à Taux Zéro (PTZ), le Prêt Action Logement (PAL), les aides fournies par l’ANAH pour la rénovation de logements anciens ou encore la loi Cosse et sa déduction fiscale sur les revenus locatifs en échange d’un loyer modéré, les aides ne manquent pas, de telle manière qu’investir dans l’immobilier reste particulièrement intéressant en 2023.

N°10 : Un investissement tangible, concret et à la valeur malléable   

Enfin, notre dernière bonne raison d’investir dans l’immobilier en 2023 : l’immobilier reste un investissement tangible, ce qui signifie qu’il s’agit d’un actif physique que les investisseurs peuvent voir, toucher et gérer directement.

Contrairement à d’autres investissements tels que les actions ou les obligations, les investisseurs immobiliers conservent ainsi un certain contrôle sur leur investissement et peuvent librement lui apporter des améliorations pour augmenter sa valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *