lun. Mar 4th, 2024

Le secteur aéronautique et spatial au cœur de l’innovation: Le Salon du Bourget est un salon, par essence, tourné vers le futur, qu’il contribue à façonner.

C’est pourquoi lInnovation est l’une des thématiques principales de cette 53ème édition du Salon du Bourget.

L’innovation dans les usages et services de la filière aéronautique et spatial, dont les acteurs inspirent et interagissent avec d’autres acteurs & secteurs.

Le Salon a ainsi décidé de renouveler l’évènement Paris Air Lab, lieu d’exposition et d’échanges au sujet des innovations d’aujourd’hui et de demain, où sont mises à l’honneur les dernières avancées technologiques de l’industrie comme des start-up.
Mais l’innovation ne se limite pas aux services et produits, en effet cette 53 ème édition du Salon permettra également de voir en quoi l’innovation est également au cœur des moyens de production et de l’organisation de la supply chain aéronautique.

Il est primordial de renforcer et maintenir la compétitivité de la filière aéronautique et spatiale afin de répondre aux grands défis aéronautiques et spatiaux de demain et être capable de lancer de nouveaux programmes innovants. En effet, la filière aéronautique et spatiale française est un acteur majeur du secteur au niveau mondial. Elle représente la deuxième supply chain au monde de par sa capacité à concevoir et fabriquer des avions de A à Z.    

 

Paris Air Lab
#ParisAirLab

 

En 2017, la première édition du Paris Air Lab dans le Hall Concorde a permis de mettre en valeur l’innovation d’une façon originale et inédite. Le succès a été au rendez-vous avec 55 000 visiteurs, professionnels et grand public, avec un taux très élevé de satisfaction et l’exposition a attiré près de 55 délégations officielles.
L’ambition pour 2019 est une édition #2 « augmentée » avec un fil conducteur inspirant l’ouverture vers plus d’usages et services, de connaissances, d’aventures. Au cœur du salon, dans le Hall Concorde, 3 000 m² seront ainsi entièrement dédiés à l’innovation et à la prospective dans l’industrie aéronautique et spatiale.

 

3 grands piliers :


Une exposition mixant grands projets industriels et startups

la partie exposition présentera les thématiques de recherche aéronautique et spatiale portées par les grands groupes industriels, des laboratoires, des agences avec la participation de nombreuses startups françaises et internationales, qui changeront quotidiennement.
Cet espace s’articulera autour de 12 ilots Grands programmes afin d’aborder les enjeux majeurs de l’aérospatiale d’aujourd’hui et demain, tels que « Energy for new aerospace », « AI & Big Data », « Future space missions & Exploration », « Future of flight ». Ces ilots thématiques seront articulés autour de 4 thématiques qui structureront l’exposition et guideront les visiteurs : Protect, Enable, Travel, Export.

 


Un programme enrichi de conférences et de keynotes speechs

En support de l’exposition, un programme de prise de parole enrichi animera l’espace afin de prendre de la hauteur avec 3 formats de conférence :
#controverse – Battle Confs : des débats entre deux invités ayant des visions divergentes. L’occasion de confronter des points de vue de penseurs / sociologues, à ceux de grands leaders d’opinion de l’aventure aérospatiale.
#décryptage – Future Talks : des tables-rondes invitants différents experts à lever le voile sur un aspect clé de l’avenir de l’aéronautique et du spatial.
#témoignages – Amazing Meetings : des rencontres centrées sur les « retours d’expérience » de personnalités atypiques, issues d’univers différents, venant témoigner de leur vécu.
Autre nouveauté de cette #2 édition : l’Innovation Stage, scène dédiée aux échanges avec les startups. Des sessions de « pitchs courts » de startups auront lieu 2 fois par jour et seront lancées par une keynote d’une personnalité technique (CTO Airbus, CTO Boeing, CTO Safran, Directrice CEA LITEN, Présidente DLR, …)

 


Des nouveautés VR et des animations grands public le week end pour plus de fun

Toute la semaine, des espaces ludiques et artistiques utilisant la réalité virtuelle présenteront au public de nouvelles expériences, avec notamment des nouveautés telles qu’un graffeur qui créera une fresque à l’entrée du Hall Concorde, un escape-game inédit créé pour le Paris Air Lab. Par ailleurs, cette année, un espace extérieur devant le Hall Concorde accueillera une exposition de véhicules du futur

 

L’aéronautique et l’espace : un secteur qui recrute, crée de l’emploi et investit fortement dans la formation pour préparer l’avenir

Portée par la conjoncture favorable, de bonnes perspectives d’activités, et un besoin accru de renouvellement des compétences, la profession a fortement augmenté ses embauches l’année dernière et de nouveau créé de l’emploi en France.

Avec un record de 15 000 recrutements en 2018 (+ 25 % / 2017), la profession a créé dans le périmètre GIFAS plus de 4 000 emplois nets en France (+ 2 % à périmètre constant).

Pour 2019, ce cycle haut d’embauches, de l’ordre de 15 000, devrait perdurer et contribuer de nouveau à la création d’emplois en France.

Rappelons que la profession a embauché 58 000 personnes en France sur les 5 dernières années, soit 1/3
de ses effectifs. Ces besoins importants en compétences suscitent des tensions sur l’emploi dans de nombreux territoires, qui frappent en particulier les PME et équipementiers pour les profils de compagnons et techniciens d’ateliers en production et maintenance.
Cette situation nécessite une coopération renforcée de la filière avec le système de formation, en lien avec les Régions, afin que l’offre de profils qualifiés soit plus adaptée aux besoins croissants en qualifications de la supply chain aéronautique.
La profession poursuit donc son investissement accru dans l’alternance, avec 7 300 apprentis et contrats de professionnalisation présents dans les effectifs fin 2018 (+ 7 % / 2017). Rappelons que la profession comptait 4 000 jeunes alternants dans ses effectifs en 2010. A ce rythme, le doublement du nombre d’alternants devrait être dépassé à fin 2020. La profession a l’intention de poursuivre son effort de formation de jeunes alternants avec un objectif de progression de 50% sur les 5 prochaines années.

La profession redouble d’efforts pour mieux communiquer vis-à-vis des jeunes et de leurs parents sur ses atouts en termes de perspectives d’avenir, de conditions de travail et de possibilités de carrières, notamment pour ses personnels de production.
C’est dans ce contexte dynamique que s’inscrit la 4ème édition de l’Avion des Métiers du Salon du Bourget, avec un effort d’accueil particulier cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *