mar. Juin 18th, 2024
Hootsuite plonge dans la réalité du travail des professionnels des médias sociaux avec son étude “Social Media Career Report”
Découvrez l’état (et l’état d’esprit) du spécialiste du marketing digital
 
 
Les spécialistes du marketing des médias sociaux sont surchargés, stressés et nombre d’entre eux travaillent seuls. Et pourtant 77 % se déclarent heureux dans leur travail.
 
Les spécialistes du marketing digital aiment travailler dans les médias sociaux
  • 77% sont heureux dans leur travail
  • 67% se disent satisfaits de leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée
  • 72 % des personnes qui travaillent à distance à temps plein se déclarent satisfaites de l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée (contre 63 % des personnes qui travaillent au bureau à temps plein).
  • 61% des personnes interrogées considèrent les médias sociaux comme une carrière à long terme.
 
Malgré le sentiment d’être surchargé de travail et débordé
  • 41 % affirment que leur travail a un impact négatif sur leur santé mentale
  • 57 % des personnes interrogées déclarent souffrir de troubles mentaux et, parmi elles, 42 % affirment que le fait de travailler dans les médias sociaux a aggravé leur état.
  • 66% déclarent avoir trop de responsabilités différentes
  • 51% estiment qu’ils n’ont pas assez de temps pour bien faire leur travail (même si 67% travaillent plus de 40 heures par semaine)
  • 47% ne pensent pas être payés équitablement (et ils n’ont pas tort – les spécialistes du marketing digital sont moins bien payés que les autres spécialistes du marketing à un poste équivalent, le salaire moyen sur le marché des médias sociaux s’élevant à 67 585 dollars US (soit 63 014,634 Euros)
  • 48% estiment qu’ils ne disposent pas d’un budget suffisant pour bien faire leur travail
  • 56% disent que leurs patrons ne comprennent pas le domaine du marketing digital
 
Mais tout n’est pas si simple
  • 25 % prévoient d’arrêter de travailler dans les médias sociaux au cours de l’année à venir
  • Il existe un écart de rémunération entre les hommes et les femmes dans le secteur des médias sociaux, même si la majorité d’entre eux sont des femmes (73 %) – l’homme moyen occupant un poste dans les médias sociaux gagne 91 586 dollars par an, tandis que la femme moyenne gagne 69 404 dollars.
La gestion des médias sociaux est devenue une profession complexe où les professionnels du marketing digital jonglent entre de nombreuses tâches et responsabilités – savoir gérer les détracteurs et les “haters”, recevoir un déluge de commentaires, suivre les dernières tendances. Il y a toujours beaucoup à gérer…et tout n’est pas agréable.

Reconnaissant des défis auxquels sont confrontés les héros méconnus du paysage numérique, Hootsuite a annoncé aujourd’hui le lancement de sa première étude sur les carrières dans les médias sociaux (également appelé ” rapport sur le soutien émotionnel “), qui propose une analyse approfondie des comportements dans ce domaine et dévoile l’état d’esprit des professionnels du marketing digital.
L’étude montre que 66% des personnes interrogées déclarent avoir trop de responsabilités différentes, 51 % disent ne pas avoir assez de temps pour bien faire leur travail et 41 % affirment que leur travail a un impact négatif sur leur santé mentale.

Des débuts du marketing sur les médias sociaux (à l’époque où le “poke” était une pratique courante sur Facebook) jusqu’à aujourd’hui, la profession a connu des changements significatifs, en grande partie propulsés par le rythme rapide des médias sociaux eux-mêmes. Il ne fait aucun doute que les deux dernières décennies ont été des montagnes russes pour les professionnels des médias sociaux. De l’avènement de MySpace il y a 20 ans aux lancements plus récents de Threads et BeReal, le rôle d’un professionnel des médias sociaux a beaucoup évolué et mûri pour devenir une profession aux multiples facettes. Mais il reste encore beaucoup à faire, puisque 56 % des personnes interrogées affirment que leur propre patron ne comprend pas les médias sociaux.

 
 
“Les personnes en charge des réseaux sociaux sont sans doute plus proches des besoins des clients que n’importe quelle autre personne au sein d’une organisation, car ils sont en contact direct avec eux. Pourtant, ils se retrouvent souvent dans des situations complexes ou ils sont à la fois accablés, en surcharge de travail et en manque de reconnaissance”, précise Elina Vilk, Chief Marketing Officer, Hootsuite.
“En tant que seniors du marketing, il est de notre devoir de soutenir et d’encourager nos équipes qui sont en première ligne de la communication avec nos clients. Cette étude ne se limite pas à des statistiques, il s’agit de fournir des éléments concrets qui mettent en lumière les réalités de ce que vivent les professionnels des médias sociaux pour qu’on les comprenne mieux.”

L’étude analyse en profondeur les salaires, l’évolution de carrière, la santé mentale, et plus encore – donnant ainsi des informations et des conseils dont les spécialistes du marketing social ont besoin pour prendre des décisions éclairées en matière de carrière.

 
“L’engagement de Hootsuite envers les milliers de professionnels des médias sociaux du monde entier qui utilisent notre produit tous les jours va au-delà des outils et des solutions que nous fournissons. Grâce à ce rapport, nous espérons également les aider à se sentir vus, compris, soutenus et, en fin de compte, améliorer leur situation au sein de leur organisation “, a déclaré Irina Novoselsky, présidente-directrice générale de Hootsuite.
“Partout, les équipes médias sociaux construisent et entretiennent en permanence des relations avec les prospects et les clients qui génèrent directement du chiffre d’affaires et de la croissance pour leur entreprise. Il est temps que les équipes dirigeantes reconnaissent leur impact en tant que spécialistes marketing de haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *