mar. Avr 23rd, 2024

Pour la première fois depuis janvier 2022, l’inflation en glissement annuel est repassée en dessous de 3 % en février 2024.  La tendance désinflationniste semble bien engagée, comme l’indiquent la baisse du prix du gaz ou des prix de production  (sortie d’usine). 

Après 3,1 % en janvier, l’inflation s’est établie à 2,9 % en février en glissement annuel. Ce mouvement baissier a été tiré  par l’alimentation et les produits manufacturés. 

🢩 L’inflation a sensiblement baissé en glissement annuel entre janvier et février sur l’alimentation (elle est passée de  5,7 % à 3,6 %) et les biens manufacturés (baisse de 0,7 % à 0,3 %). Ces évolutions étaient attendues du fait de la forte  décrue de l’inflation sur les prix de production (prix sortie de ferme et sortie d’usine), qui se situent en amont de la  chaîne de valeur et qui se répercutent au bout de quelques mois dans les prix à la consommation. L’inflation sur les  services a également baissé de 0,1 point, à 3,1 % en février, ce qui indique que la hausse des salaires ne conduit pas,  pour l’instant, à une poussée d’inflation dans les services. 

🢩 L’inflation a cependant augmenté en ce qui concerne le tabac (18,7 % en février 2024 contre 16,8 % en janvier) et  l’énergie (4,4 % en février contre 1,9 % en janvier). Cela s’explique par la hausse des taxes sur le tabac et la révision du  tarif réglementé de l’électricité début février. 

La tendance désinflationniste semble bien engagée, comme l’indiquent les tendances en cours sur les prix agricoles,  le gaz ou les prix industriels. 

🢩 L’inflation alimentaire, après avoir atteint 15 % au printemps 2023, est retombée à 3,6 % en février 2024. Cette  tendance était attendue du fait de la baisse des prix de production agricoles (sortie de ferme). La tendance en  cours des prix en amont de la chaîne de production agricole indique que la baisse de l’inflation alimentaire va se  poursuivre. 

🢩 Le prix du gaz a retrouvé son niveau du printemps 2021. Alors que le prix du gaz avait été multiplié par dix suite  au déclenchement de la guerre en Ukraine, il est désormais retombé et se situe à un niveau proche de sa  moyenne de la dernière décennie. 

🢩 Les prix de production industriels (prix sortie d’usine) poursuivent leur baisse. Depuis la mi-2023 les prix  sortie d’usine sont en baisse, une tendance qui s’est accentuée en janvier (le chiffre est publié avec un mois  de décalage sur l’inflation) avec une baisse en glissement annuel de -4,4 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *