dim. Mai 19th, 2024

La génération Z se sent davantage stressée que les autres générations à plus de 70 %

83 % des salariés incapables de parler de leur stress financier

68 % des Français sont préoccupés par leur pouvoir d’achat

 

 

 

Paris, le 29 avril 2024

Rosaly, entreprise française à impact social (certifiée B-Corp), met en lumière l’augmentation générale du stress financier au sein de la population et un impact encore plus fort chez les jeunes et les femmes.

Une enquête menée auprès de 7 186 salariés.  

 

 

Un stress qui impacte le sommeil, l’humeur et la libido

 

Le stress financier à de fortes conséquences sur de nombreux aspects de la vie des Français.

En effet, plus de 59 % considèrent que leur qualité de sommeil est mise à rude épreuve face à ces problèmes d’argent et 42 % relèvent un impact sur leur humeur ou bien leur libido à 41 %.

La gent féminine ressent les conséquences de ce stress financier encore plus fortement : 63 % le subissent sur leur sommeil et plus de 45 % sur leur libido et leur humeur.

 

Selon vous, ce stress a un impact fort sur :

Réponses

Global

Femmes

Hommes

mon sommeil

59%

63%

55%

mon travail

38%

41%

35%

mes relations sociales

28%

27%

29%

ma santé physique et mentale

39%

40%

38%

ma famille, mes enfants, mes proches

31%

25%

36%

mon humeur

42%

45%

39%

ma libido

41%

45%

37%

autre

4%

5%

2%

 

 

 

67 % des salariés stressés financièrement

 

En 2024, seulement 33 % des Français ne semblent subir aucune contrariété financière. Cet état anxiogène est encore plus fort chez les femmes qui sont 83 % à avouer être stressées financièrement (29 % totalement et 44 % moyennement) quand les hommes ne sont « que » 61 % (27 % totalement et 34 % moyennement).

 

Globalement, vous sentez-vous stressé(e) financièrement ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui totalement

28%

29%

27%

Oui moyennement

39%

44%

34%

Non pas du tout

33%

27%

39%

 

Au sein des différentes générations, certaines différences existent également. Ainsi, les plus jeunes semblent plus touchés que les autres. Dans le détail, la génération Z totalise 70 % de stress, bien plus que les baby-boomers qui ne sont que 63 % dans ce cas, la génération X 68 % et la Y 65 %.

 

Globalement, vous sentez-vous stressé(e) financièrement ?

Réponses

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

Oui totalement

31%

29%

27%

25%

Oui moyennement

39%

36%

41%

38%

Non pas du tout

30%

35%

32%

37%

 

 

 

Le stress reste tabou

 

L’angoisse financière est un fardeau solitaire pour une très forte majorité.

En effet, plus de 83 % des Français déclarent ne pas pouvoir l’exprimer librement. Une nouvelle fois, les femmes sont plus sensibles à ce blocage avec une représentativité de 87 %, contre 79 % chez les hommes.

 

Parlez-vous librement de ce stress financier ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui totalement

7%

5%

9%

Oui moyennement

10%

8%

12%

Non pas du tout

83%

87%

79%

 

En revanche, les jeunes issus de la génération Z sont capables d’en parler plus aisément que les autres mais restent quand même fermés à 77 %. Ce tabou est donc plus fort au sein des autres tranches d’âges et plus particulièrement les baby-boomers avec 88 % de représentativité.

 

 

Parlez-vous librement de ce stress financier ?

Réponses

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

Oui totalement

11%

8%

6%

4%

Oui moyennement

12%

11%

10%

8%

Non pas du tout

77%

81%

84%

88%

 

 

Les Français très préoccupés par leur pouvoir d’achat

 

Conséquence logique, 68 % des personnes interrogées se posent beaucoup de questions sur leur pouvoir d’achat dans le futur : 30 % sont totalement stressés et 38 % en partie.

Une angoisse qui est davantage exprimée par les personnes nées après 2000 à plus de 77 % quand la génération Y ne représente que 69 %.

 

Êtes-vous stressé(e) par votre pouvoir d’achat dans le futur ?

Réponses

Global

Génération Z

(>2000)

Génération Y (1980-2000)

Génération X

(1965-1980)

Baby-boomers

(1946-1965)

Oui totalement

30%

38%

31%

29%

33%

Oui en partie

38%

39%

38%

36%

38%

Non pas du tout

32%

23%

31%

35%

29%

 

 

 

*Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 7 186 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 200 personnes en France). Entre le 2 et 11 avril 2024, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne sur les réseaux sociaux Facebook et LinkedIn. Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *