mar. Juin 18th, 2024

 

Commentaire de Ben Laidler, Global Markets Strategist pour eToro


PRIX : L’inflation américaine reste le chiffre le plus important sur les marchés, influençant tout, des perspectives de la Fed aux risques de récession. Le NOWCast de la Fed pour le rapport de mars d’aujourd’hui prévoit une surprise à la hausse, ce qui pourrait conduire à une dernière hausse “d’assurance” de la part de la Fed le 3 mai. Mais il pourrait ne s’agir que d’un accident de parcours avant une chute plus rapide de l’inflation plus tard dans l’année, en raison d’une économie plus faible, sous le poids de l’impact de la hausse des taux de 5 % et du resserrement des prêts bancaires. Cela pourrait préparer les marchés à une reprise plus rapide en forme de V, les investisseurs envisageant des baisses de taux d’intérêt plus tard dans l’année. Cela nous incite à privilégier les actifs de longue durée tels que les grandes entreprises technologiques, les valeurs défensives traditionnelles et les obligations par rapport aux valeurs cycliques sensibles à la croissance, aux petites capitalisations et aux matières premières.

PRESSION : Le consensus pour le rapport d’aujourd’hui est pour une neuvième baisse encourageante de l’inflation globale américaine à 5,2%, mais l’accent sera mis sur toute stagnation inquiétante de l’inflation de base à environ 5,5%. Cela pourrait provenir de la hausse des prix des voitures d’occasion et d’un ralentissement progressif de l’immobilier résidentiel, qui est à la traîne. Notre indicateur d’inflation en temps réel (voir ci-dessous) montre ces hausses à court terme, mais dans un contexte plus large de pressions moindres à long terme. Cinq de nos 12 indicateurs de prix sont en hausse ces dernières semaines, notamment les indicateurs ISM prospectifs de l’emploi et des prix payés, ainsi que les prix plus transitoires des voitures d’occasion et de l’essence.

CHUTES : La plupart de nos indicateurs continuent de chuter, mais à un rythme plus lent. L’indicateur médian a baissé de 31 % par rapport à son niveau le plus élevé et de 4 % supplémentaires au cours du mois dernier. Les indicateurs de la chaîne d’approvisionnement, les loyers observés, le JOLTS et – ce qui est encourageant – les attentes en matière d’inflation sont les principaux facteurs de baisse à court terme. Nous suivons 6 segments : le travail (emploi ISM, JOLTS), le logement (loyers Zillow, indice NAHB), les biens (voitures d’occasion, prix ISM manufacturier), les matières premières (essence, matières premières au sens large), les chaînes d’approvisionnement (indice de la chaîne d’approvisionnement, taux de conteneurs) et les attentes en matière d’inflation (enquête du Michigan, Break-evens).

-FIN-

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *